Routine-beauté de fin d’hiver

cosmétiques printemps 2013

Aujourd’hui, une petite revue beauté parce que ça faisait longtemps, et que depuis quelques mois/semaines, j’ai acheté et essayé de nouveaux produits. Allez, j’ai hésité deux secondes pour le titre de ce billet, puisque nannnnn, pas possible, on est déjà en été dites donc. Incroyable, je n’ai pas vu passer le printemps ! Fin de la parenthèse météo, il paraît que demain ça va être grand beau pour tout le monde. Alors, dans cette revue cosmétique, du soin pour le visage, pour le corps et du maquillage. On y va ? Lire la suite

Les Motards ont du coeur édition 2013

0206Pour son anniversaire en mars, Chérimari s’est offert un chouette cadeau : une nouvelle moto. Depuis son arrivée dans le garage mi-avril, l’engin attendait patiemment sa première sortie officielle, autant espérée par l’homme et moi que le bébé de Kate et William par nos voisins d’Outre-Manche, sortie sans cesse remise en question à cause de ce fichu printemps qui n’a jamais voulu dire son nom. Grâce au ciel, nous voilà enfin en été (ironie à l’intérieur). Nous avons ainsi renoncé à un rallye de trois jours à la Pentecôte dans les Pays de la Loire, plus par crainte d’être mouillés (nous sommes des motards qui aimons notre confort) que par flemmardise à l’idée de devoir caser la tribu ailleurs pendant tout un week-end, ce que nous avions déjà fait deux mois auparavant. On ne peut pas non plus toujours se faire des week-ends sans z’enfants. Lire la suite

Dans mon sac

sac de fille

« Dans mon sac » est un tag qui circule sur la blogosphère depuis plusieurs années et revient plus ou moins régulièrement dans des billets. L’idée est de vider son sac et d’en photographier le contenu, qui peut en révéler long sur le caractère de la propriétaire. J’ai découvert qu’il y avait même des videos sur Youtube sous le titre « what’s in your bag ? »  ! Cela fait donc longtemps que je m’amuse à observer le sac des autres et je crois n’avoir jamais vidé le mien sur le blog. Lire la suite

La fête de l’école

fête école 2013

Hier après-midi avait lieu la fête de l’école des z’enfants. Cette année, pour la première fois, j’ai été nommée à la tête du stand loterie « foot », abandonnant pour le coup ma permanence habituelle au stand « vente de gâteaux » (comme par hasard), pour remplacer ma copine M., absente ce jour-là, et à qui je n’ai pas su dire non quand elle me l’a demandé. Bien aidée par des mamans volontaires pour des demi-heures de permanences, mon stand était idéalement placé pour que je puisse profiter des passages sur scène des z’enfants sans trop m’en éloigner. Lire la suite

Tarte chocolat-Carambars

0906

Fin d’hiver en cours (en principe) et arrivée de la belle saison (youhou, y’a quelqu’un ? parce que là, ça commence à être long) riment avec raccourcissement des jupons et essayage de maillots, communément appelés « l’épreuve« . Et puis, si on peut rajouter un petit gala de danse au passage en priant silencieusement pour que l’on ait un costume qui ne va pas nous donner 10 ans + 15 kg, je pose 2 et je retiens 4, normalement arrivée à ce stade, la confiance en soi est bien ratatinée. Pour éviter d’en arriver là, cette année, mes abus hivernaux ont été pris à bras le corps il y a quelques semaines, et sans vouloir poser ici un bilan, parce que ça n’intéresse que moi, je peux quand même dire que la vigilance sur l’assiette ces derniers temps, ça paie (un peu) et que ça coince moins aux entournures.   Lire la suite

Deux heures « entre parenthèses » : gala de danse 2013

Pour finir cette stressante et néanmoins motivante semaine, nous avons présenté notre gala de danse de fin d’année ce week-end. Troisième année sur scène pour ma part, un peu plus pour les belettes, avec un retour attendu de pointe ferme pour Miniprincesse qui avait voulu s’essayer à la musique l’année dernière, mais vite revenue à ses premières amours en septembre. « Danse un jour, danse toujours » pourrait désormais être notre devise à toutes les trois. Lire la suite

Histoire drôle d’une petite blouse

blouse Promod

Victime de la mode n’est pas mon nom de code (les années 90 c’est mon adolescence) mais j’aime bien me tenir informée des tendances, découvrir ce que chaque saison nous réserve sur ce qui se fera ou pas, et surtout, transposé dans la vie quotidienne, ce qui sera portable ou au contraire immettable. Lire la suite