Les Motards ont du coeur édition 2013

0206Pour son anniversaire en mars, Chérimari s’est offert un chouette cadeau : une nouvelle moto. Depuis son arrivée dans le garage mi-avril, l’engin attendait patiemment sa première sortie officielle, autant espérée par l’homme et moi que le bébé de Kate et William par nos voisins d’Outre-Manche, sortie sans cesse remise en question à cause de ce fichu printemps qui n’a jamais voulu dire son nom. Grâce au ciel, nous voilà enfin en été (ironie à l’intérieur). Nous avons ainsi renoncé à un rallye de trois jours à la Pentecôte dans les Pays de la Loire, plus par crainte d’être mouillés (nous sommes des motards qui aimons notre confort) que par flemmardise à l’idée de devoir caser la tribu ailleurs pendant tout un week-end, ce que nous avions déjà fait deux mois auparavant. On ne peut pas non plus toujours se faire des week-ends sans z’enfants.

L’occasion s’est enfin présentée un dimanche début juin, lorsqu’un voisin nous a proposé de l’accompagner à la Balade annuelle des « Motards ont du cœur« . Il faisait beau, pas trop chaud, attention hein, fait rare cette année, allez j’arrête, nous avons dit oui. Après s’être donné rendez-vous en fin de matinée sur un parking de Mapetiteville, on a filé vers le lieu de rassemblement pour un pique-nique avant le départ en début d’après-midi.

Les participants étaient beaucoup plus nombreux que ce que j’imaginais, littéralement de 7 à 77 ans, sur des deux-roues de toutes marques et de tout style, dans une ambiance très bon enfant. A 14h les moteurs ont commencé à chauffer et nous voilà partis d’Iffendic, pour rejoindre Rennes, via Bédée, Tinténiac et Combourg. Un cortège de plusieurs milliers (?) de motos, ça fait du bruit, et ce n’est pas vraiment discret. Nous étions si nombreux qu’on a fini d’ailleurs par perdre nos voisins en route.

Tout l’après-midi, on a traversé des villes et jolis villages, le long des routes les gens applaudissaient, faisaient des signes de la main, criaient. Devant nous un couple de motards s’arrêtait à chaque entrée de bourg pour distribuer des bonbons aux enfants. Je peux attester que faire un salut de la main, façon Duchesse de Cambridge, ça fait mal au poignet au bout de 3 heures. Mon arrière-train pouvait en témoigner aussi, car nous n’avons pas fait de pause avant l’arrivée au point de rendez-vous, à Rennes. On a volontairement pris la route du retour sans nous arrêter pour le rassemblement, afin de récupérer nos ouailles à une heure décente, et de rentrer à la maison, fourbus mais contents de la journée.

Les jours suivants, j’ai eu quelques courbatures bien senties, souvenirs un peu douloureux me prouvant qu’une telle promenade n’était peut-être pas l’idée du siècle, une semaine avant le gala de danse… Mais on a bien fait d’en profiter car quelque chose me dit que la moto n’est pas près de mordre le bitume à nouveau !

0206d

0206c

0206b

0206e

 

Publicités

4 réflexions sur “Les Motards ont du coeur édition 2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s