Routine-beauté de fin d’hiver

cosmétiques printemps 2013

Aujourd’hui, une petite revue beauté parce que ça faisait longtemps, et que depuis quelques mois/semaines, j’ai acheté et essayé de nouveaux produits. Allez, j’ai hésité deux secondes pour le titre de ce billet, puisque nannnnn, pas possible, on est déjà en été dites donc. Incroyable, je n’ai pas vu passer le printemps ! Fin de la parenthèse météo, il paraît que demain ça va être grand beau pour tout le monde. Alors, dans cette revue cosmétique, du soin pour le visage, pour le corps et du maquillage. On y va ?

* je ne sais pas si je dois mettre ça sur le compte des aiguilles biologiques qui tournent (façon politiquement-correcte de parler des effets du temps sur ma trentaine avancée, hum) mais depuis la fin de l’hiver, je me réveillais avec la désagréable impression de peau qui tire, sèche et sensible. Rien qu’à faire mes grimaces habituelles du petit matin devant le miroir, j’avais l’impression d’être passée entre les mains de Mark Sloane qui aurait trop tiré sur les fils. Bref, il me fallait y remédier. J’ai investi pour la première fois de ma vie dans un soin de nuit, l’essence merveilleuse de Sanoflore, une huile sèche à base d’essence de Pelargonium et de Melissa bio. Je ne crois pas aux produits dits « miracles » d’habitude, mais là je peux affirmer que c’est mon meilleur achat depuis des lustres. Dès la première application, j’ai trouvé ma peau plus reposée et lissée, comme repulpée, le lendemain matin. Depuis je l’applique consciencieusement chaque soir, et je n’y trouve que des bienfaits. En plus, on n’a besoin que de 2-3 gouttes, on masse et au dodo !

* dans la même veine, j’ai acheté aussi un sérum à appliquer avant ma crème de jour habituelle, toujours Avène depuis quelques mois, il s’agit du Sérum concentré perfecteur de peau, de la gamme Cellular anti-âge Nivea. Je trouve qu’il hydrate bien et prépare bien la peau à l’application de la crème de jour.  

* au niveau du corps, j’ai adopté depuis un moment déjà le soin gommant énergisant le Petit Marseillais, au parfum très agréable d’agrumes. Une fois par semaine, on fait peau neuve et ensuite on hydrate !

*  pour l’hydratation, je me suis tournée vers le soin ultra-nourrissant à l’huile d’olive de Laino. Appliqué après la douche, sa texture entre la crème et le lait n’est pas grasse, et permet de s’habiller sans attendre. L’idéal pour toutes les zones sèches qu’on peine à bien nourrir d’habitude comme les coudes, les épaules…

* bon et puis il a bien fallu s’attaquer aussi aux abus de l’hiver, qui n’ont pas tardé à se traduire par le retour de la grande copine « cellulite » sur les cuisses. J’ai trouvé le produit qui s’en occupe plutôt bien, l’huile anti-cellulite tonifiante le Petit Marseillais. Là non plus, je n’en attendais rien de particulier, mais je crois que cette huile alliée à un bon massage tonique (le fameux palper-rouler, qui fait mal, on n’a rien sans rien) et au bout de quelques semaines j’ai l’impression qu’elle s’atténue un peu. Et elle sent très bon puisqu’elle contient de l’huile essentielle de citron et de badiane. J’aime beaucoup cette marque et je me rends compte que je ne suis pas la seule à la maison, les z’enfants eux adorent leurs gels douches !

* au rayon maquillage, je remplace assez régulièrement le mascara, surtout par souci d’éviter les microbes et donc les petits désagréments au niveau des yeux. Le dernier acheté est le mascara effet faux-cils de Biguine. Payé dans les 6-7 € si je me souviens bien, c’est un bon rapport qualité-prix car il allonge et donne vraiment du volume.

*  un vernis est encore venu augmenter la collection, le rouge So laque de Bourjois, coloris rouge fashionista (tout un programme). Un sans faute pour ce vernis, facile à appliquer, bonne couleur brillante dès la première couche, bonne tenue, que du bon !

* et pour finir, encore un produit miracle auquel je ne croyais pas vraiment avant d’avoir testé, le dissolvant miraculeux de Bourjois, qui enlève vraiment bien et rapidement tous les vernis sur les petites mimines, même les couleurs les plus sombres et coriaces. On trempe ses doigts dans la mousse imbibée de produit, et on ressort les ongles débarrassés de la moindre trace de vernis. Il faut insister un peu pour les paillettes en revanche, la paillette c’est chouette mais pour l’enlever ce n’est pas toujours la fête. Sinon chez Bourjois ils pourraient peut-être penser à faire la même chose pour les orteils ? Parce que tremper son orteil dans le pot, comment dire… c’est pas facile-facile. (On me souffle dans l’oreillette que c’est déjà dans les tuyaux, ah bon). J’ai vu ça sur une publicité magazine chez le coiffeur je crois…

Bourjois Sanoflore Biguine

Voilà c’est fini pour ce soir.

En passant, je me suis rendue compte hier seulement que le blog vient de passer le cap des trois ans, youhou « danse de la joie autour d’un feu de camp » !

Mais je vais y revenir, en attendant bon week-end !

 

Publicités

8 réflexions sur “Routine-beauté de fin d’hiver

  1. Pingback: Le vanity des vacances | Maman est en haut !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s