Carte postale du sud #2 : l’Abbaye de Fontfroide

Fontfroide1N’en déplaise aux mauvaises langues qui se reconnaîtront ^-^, nous n’avons pas fait que les lézards sur la plage pendant notre séjour dans l’Aude. Nous avons aussi enrichi un peu notre culture générale, s’il n’avait tenu qu’à moi nous en aurions rempli notre emploi du temps, mais mon avis n’était pas le seul à prendre en compte dans la tribu. Au programme, nous avions à quelques kilomètres de la location l’Abbaye de Fontfroide, visitée dès le début de la semaine. Nous avons bien choisi notre jour car ce matin-là il faisait déjà très chaud, et nous avons apprécié de nous mettre au frais sous les arcades en pierre du domaine.

A chaque fois que l’on découvre un nouvel endroit, j’aime beaucoup visiter les églises et les abbayes, admirer l’ingéniosité des architectes, les ruses utilisées pour s’adapter à un milieu parfois hostile, la vie quotidienne des habitants il y a 200 ou 1000 ans, déambuler là où d’autres sont passés avant… Je ne vais pas faire un cours d’histoire, pour ça il y a le site de l’Abbaye, mais pour la présenter en quelques mots, c’est depuis le début du XXè siècle une propriété privée, qui continue à être restaurée par les descendants de ses acquéreurs, et dont la plus grande partie est ouverte aux visites. Elle a été fondée il y a presque 1000 ans par des bénédictins, pour être rattachée ensuite à l’ordre cistercien, et accroître sa puissance (contre les cathares notamment) sur la région jusqu’à ce que la peste noire décime une grande partie des moines. A la Révolution, elle passera dans les biens de l’Etat et sera finalement rachetée en 1908 par un couple de propriétaires terriens qui ont entrepris de grands travaux de restauration, en faisant intervenir de nombreux artistes de leurs connaissances.

Voilà en images ce que nous avons découvert en 1h30 environ de visite guidée : le cloître, l’église, le réfectoire et le dortoir (dont les vitraux sont des mosaïques réalisées à partir d’éclats de vitraux d’églises bombardées dans le Nord de la France pendant la Première Guerre Mondiale, j’ai trouvé intéressant qu’ils trouvent une seconde vie dans une abbaye millénaire), la salle capitulaire pour terminer par la roseraie, implantée sur le cimetière et les anciens vergers. Et puis tout ce qui ne transparaît pas forcément dans les photos : la chaleur renvoyée par les murs, contrastant avec la fraîcheur à l’intérieur, la jolie lumière sur les pierres claires, le chant des cigales, le calme sous le cloître, le parfum des roses…

Fontfroide4

Fontfroide5

Fontfroide6

Fontfroide7

Fontfroide7

Fontfroide8

Fontfroide9

Fontfroide10

Fontfroide11

Fontfroide12

Fontfroide13

Fontfroide14

Fontfroide15

Fontfroide16

Fontfroide17

Fontfroide18

Fontfroide19

Fontfroide20

Fontfroide21

Fontfroide22

Fontfroide23

Fontfroide24

Fontfroide25

Fontfroide26

Fontfroide27

Fontfroide28

Fontfroide29

La suite du séjour, avec d’autres découvertes, bientôt…

Pour en savoir plus : / www.fontfroide.com /

Advertisements

6 réflexions sur “Carte postale du sud #2 : l’Abbaye de Fontfroide

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s