La plage, sur un coup de tête

crédit photo : Cherimari

Hier, heureux hasard du planning, Chérimari était en jour off. Pour le premier mercredi de la rentrée, ça tombait à pic, en m’ôtant du pied l’épineuse question de la garde des z’enfants. Il avait prévu d’emmener la tribu à la piscine, d’abord parce que la journée devait être très chaude, météorologiquement parlant, (on annonçait 30°) et ensuite parce que cette activité lui est réservée, quand il est disponible, parce que moi la piscine, je déteste ça. Marcher dans les flaques où les autres ont mis leurs pieds (= mycoses), se baigner dans une eau dont il ne vaut mieux pas connaître le taux de bactéries au litre, dans le bassin se manger littéralement les cheveux (je dois parler des poils ?) des autres baigneurs allergiques au bonnet (= poux et tous leurs cousins), nannn, c’est vraiment pas pour moi. Plus ça va, plus je deviens une phobique des piscines. La mer au moins, c’est plus propre, ça se régénère, contradiction avec Renaud sur ce coup-là. Lire la suite