Au pas de course

J’ai commencé il y a deux ans. Avant ça, c’était tellement épisodique que ça ne valait pas la peine d’être souligné, une fois par ci par là, ça ne compte pas. J’y suis allée gentiment, à la belle saison uniquement, pas courageuse pour m’y mettre par temps froid. Ça a duré quelques séances. J’ai même fait une course, pour marquer le coup avant de ranger les chaussures. Puis l’hiver est arrivé, et au moment où j’aurais pu reprendre, c’en est resté au stade des bonnes intentions, sans passage à l’acte. Ou alors une seule fois, peut-être. L’été est passé, l’hiver est revenu, là on a un peu franchement abusé, et au printemps j’ai commencé à ressentir les conséquences de mes mauvaises habitudes. Alors cette année, c’était décidé, on allait se bouger le popotin et se remettre à courir. Lire la suite