Septembre m’a tueR

041013

A première vue, la rentrée étant déjà derrière nous, ça y est, tout fonctionne comme sur des roulettes. On imagine que mon côté pro de l’organisation et un peu rigide sur les bords du « tout-est-sous-contrôle » a fait passer ces dernières semaines comme une lettre à la Poste (quoique, la Poste…). Avec un peu de bonne volonté, oui, on pourrait le croire. En apparence seulement. Dans les faits, c’est une tout autre affaire. En fait j’ai peine à l’avouer, mais à la mi-octobre, je suis déjà en apnée. Lire la suite