Septembre m’a tueR

041013

A première vue, la rentrée étant déjà derrière nous, ça y est, tout fonctionne comme sur des roulettes. On imagine que mon côté pro de l’organisation et un peu rigide sur les bords du « tout-est-sous-contrôle » a fait passer ces dernières semaines comme une lettre à la Poste (quoique, la Poste…). Avec un peu de bonne volonté, oui, on pourrait le croire. En apparence seulement. Dans les faits, c’est une tout autre affaire. En fait j’ai peine à l’avouer, mais à la mi-octobre, je suis déjà en apnée.

Déjà, cette année nous avons franchi une étape, celle de la rentrée au collège. Et là, j’ai pénètré dans un univers qui m’était presque totalement étranger, et qui n’a plus rien à voir avec mes souvenirs d’adolescente. Parce que maintenant, je suis du côté obscur de la force, celui du parent de collégien(ne). Et croyez-moi, ça change tout.

Les cours un mercredi matin sur deux, poussant à vérifier 36 fois le mardi soir si demain, Misspaillettes, tu as cours ? L’emploi du temps, digne d’un agenda de ministre, avec sport deux fois par semaine, poussant à vérifier 36 fois le lundi soir et le jeudi soir, si elle a préparé son sac. 90% du temps, je peux compter sur son sens de l’organisation qu’elle-tient-de-sa-mère (auto-félicitations, bonjour) pour se dépatouiller de tout ça elle-même. Les repas à la maison, deux fois par semaine, poussant à préparer la veille au soir l’assiette du lendemain. Et puis les multiples paperasses à signer le soir même quand tu rentres du travail, à rendre demain « sinon M. le professeur principal va me faire la réflexion ». Les trois enveloppes timbrées 11×22 pour demain matin, alors que bien sûr le bureau de Poste (parlons-en) est fermé et punaise mais où sont encore rangés ces pepouertoeitzanegktjner de timbres ?

Et puis, parce qu’il n’y a pas que l’aînée dans la fratrie, les deux autres ne comptent pas pour des prunes. Miniprincesse en CM1 a aussi sa dose de devoirs -toujours difficiles à mettre en route, quoique l’autonomie se développe petit à petit- à faire réciter, ses propres formulaires à remplir puisqu’elle est l’aînée maintenant au primaire, et que c’est elle la messagère pour ses parents. Timouton en CP a également ses lignes, ses mots ou sa poésie, chacun son tour, tout le monde aura sa part.

Il y a déjà eu les pique-niques : pour la journée d’intégration au collège, et pour la journée voile de Miniprincesse. Maintenant à l’école, on doit prévenir le matin pour le lendemain midi si on mange à la cantine ou pas, et non plus le jour-même, encore un truc à ne pas zapper.

Il y a la danse pour les filles : j’ai passé deux journées entières à l’asso pour les inscriptions, je connais donc presque tout par coeur. Cette année, Miniprincesse a cours le lundi soir. J’ai sollicité une maman de copine pour l’emmener car je ne suis pas rentrée à 17h, pendant ce temps une autre prend en charge Timouton pour rejoindre sa soeur au collège. Lundi check. En revanche, déception pour le rubgy qui ne sera pas possible cette année, la seule séance étant le mercredi en début d’après-midi et pas le samedi matin, cause manque d’animateur. Mais le mercredi je travaille, moi monsieur. Donc on envisage autre chose pour notre petit dernier.

Il y a les réunions de classes. Entamées 15 jours après la rentrée, j’ai eu moi aussi ma réunion d’intégration de parent de 6ème où on nous a tout ré-expliqué par le menu, où les professeurs se sont présentés, où on a pu visiter la classe. Tête comme une citrouille à 20h, ça c’est fait. Il y a eu les réunions de CM1 et CP, toutes deux un jeudi soir, elles avaient dû se donner le mot, auxquelles je n’ai pas pu aller à cause d’un mari absent et surtout parce qu’il ne faut rien me rajouter le jeudi, cf. plus loin.

Il y a les réunions de danse, pour vérifier la paperasse, et l’Assemblée Générale, ce soir-même. Et les réunions de l’asso des parents d’élèves, auxquelles je n’ai pas encore pu participer, à cause de mon mari… absent, c’est bien vous suivez. Mais je vais pouvoir me rattraper demain soir.

Il y a les rendez-vous médicaux : orthopédie pour Misspaillettes, qui a la bonne idée d’avoir les pieds creux, et à venir orthodontiste et ophtalmo. J’en tremble d’avance. Les z’enfants je crois que c’est mort pour jouer les Tanguy, vous aurez déjà de jolies dents et les pieds droits, faut pas trop pousser non plus.

Et puis, cerise sur le muffin, il y le f*cking-jeudi. Avec tout ce que cela comporte de préparatifs la veille au soir. Mercredi dernier, j’ai cru tourner folle. En arrivant à la maison, j’ai filé vite vite à l’Intermarket acheter ce qu’il me manquait pour le pique-nique du lendemain de Miniprincesse ; l’ai aidée à préparer un sac aussi grand qu’elle avec une tenue complète de rechange, car la navigation, ça mouille, sans blague. Puis le sac de piscine de Timouton. Ai confirmé que Misspaillettes mangeait bien chez Meilleurecopine le lendemain. J’ai bien dû signer un contrôle ou un ultime papier, en plus. A moins que ce ne soit les attestations d’assurances, qui attendaient sur un coin de bureau qu’on veuille bien s’en occuper.

Et le jeudi soir, c’est la fête du slip : aller chercher Miniprincesse et Timouton à l’étude, vider les sacs pour éviter la puanteur des maillots mouillés oubliés dans un coin de salle de bain, préparer le dîner, et un gâteau pour la vente de la classe de CM1 du lendemain, récupérer Misspaillettes à la danse, faire manger les z’enfants pas très coopératifs ce soir, c’est bizarre aurais-je des soucis à me faire sur mon autorité (hin hin hin) ? Me changer en 6ème vitesse, coucher Timouton, filer à la danse, rentrer me doucher, et me coucher.

Et puis, non ce n’est pas tout-à-fait fini, depuis trois semaines, les réjouissances du course-contre-la-montre-bouchons-chagrin-ouin-ouin ont repris, quasiment pas un matin où j’arrive pile à l’heure au bureau. J’ai beau avoir des boss compréhensifs, tout ça n’est pas gratuit, donc je pars plus tard le soir… Record presque battu ce matin avec 1h20 pour 40 kilomètres, qui n’en veut ?

Et dans tout ça on a réussi à caser deux rendez-vous pour les travaux de salle-de-bain, un pour une fée-du-logis, j’ai repris le running et organisé une pyjama-party avec les copines de Miniprincesse.

Wonder-womaaaaaan !

J’ai dit que j’étais crevée ? Je ne sais pas, je ne sais plus.

C’est quand les vacances, déjà ?

151013

Publicités

14 réflexions sur “Septembre m’a tueR

  1. Et bien en effet quel emploi du temps!
    Espérons que la machine se rôde seule et que ça deviennent plus fluide!

    Tiens assemblée générale de l’assoc de danse? Les parents ne sont pas invités? Ou alors j’ai loupe un truc? 🙂

    • Il ne faut pas de grain de sable dans la machine, genre enfant malade avant-hier à 7h00 ! Et pour l’AG il y avait des affiches dans le vestiaire et des petits flyers ont été distribués aux élèves la semaine dernière. Bien sûr les parents sont invités 😀

      • ah zut, loulou a loupé la semaine dernière (rdv pédiatre pris y’a 6 mois). Je n’ai donc pas été informée, sinon je serai venue! dommage, l’année prochaine…

  2. Wahou, quel planning… C’est de la folie!!! Bravo pour réussir à gérer tout cela! Pas contre, je déteste les bouchons!!!

  3. Je fais partie des bouchons, c’est dur !!!!!
    Sans compter, en ce qui me concerne, le parking réglementé du travail maintenant et notre parking « spécial employés » avec un badge qui se met en stand-by quand on est pressé ou des barrières qui ont décidé de faire grève à 9h10 alors que tu est censée être assise à ton bureau à 9h00 ! Que de stress, que de stress le matin ma pauv’ dame ! Alors optons pour la zen attitude !

    • Ou quand il faut sortir de la voiture pour taper le fichu code pour ouvrir la barrière, et qu’il pleut à seau, parce que le digicode est mal situé o-O La zen attitute en ce moment, j’essaie, mais j’y arrive paaaaassss !

  4. Comme je te comprends !! je suis logée à la même enseigne…L’aîné au collège aussi et les 3 autres en primaire. J’arrive au travail en retard aussi et je suis fatiguée avec une chute de cheveux terrible !!! On va être jolies pour les fêtes de fin d’année avec nos cernes et mon début de calvitie !! lol
    Bon courage et bonnes vacances si tu en as …

    • Alors là respect, avec 4 ! Tu m’as fait rire avec la calvitie 😆 L’allié de l’automne : un bon anti-cernes ! Et de la levure de bière pour les cheveux peut-être… Pas de vacances au programme encore…

  5. Pingback: Les soirées-taxi | Maman est en haut !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s