Nouvelles en vrac et dans le désordre

Sur le chemin de l'école

Cette semaine, je n’ai travaillé que deux jours, et ai bénéficié d’un très long week-end. Pourtant j’ai l’impression d’avoir fait l’inverse, pourquoi cinq journées à la maison passent-elles aussi vite, et me laissent le sentiment ce soir que je n’ai rien fait (ou presque) ? Sans doute parce que, mine de rien, notre temps a été bien rempli. Tout de suite, le sommaire.

  • Nous avons enfin réussi à vendre la chambre de petite fille de Misspaillettes, qui est partie ce matin (la chambre, pas notre fille). Usés par les exigences de la miss, qui suivent le même rythme de croissance exponentielle que ses jambes depuis qu’elle a coché la case « collégienne », on va avoir la paix au moins pour un moment,  las d’entendre plaintes et grincements de dents depuis 6 mois, du genre « quand est-ce qu’on change ma chaaaaammmmmmbre ? ». On ne soupçonne pas le pouvoir de persuasion d’une pré-ado. Mercredi nous avons fait une virée familiale chez mon suédois préféré pour lui trouver de nouveaux meubles. Trois heures et quelques centaines d’euros plus tard, Chérimari le roi du Tetris a réussi à caser dans la voiture-graouh cinq personnes, un lit, un bureau, une chaise roulante, un matelas, plus les quelques petites bricoles indispensables à ma survie attrapées à bout de bras – cadre, paillasson, abat-jour – en cachette de l’homme qui ne m’a pas vue les planquer dans le grand cabas jaune. Le résultat sera posté ici même en images, évidemment (vous me connaissez).
  • J’ai bien aimé sortir le service vendredi pour déjeuner, alors qu’on n’attendait personne, juste pour le plaisir de cette journée de repos, sans autre raison. Miniprincesse objectant « mais c’est pas dimanche ! » , j’ai répondu : « ben si, un peu quand même ! ».
  • Dans le même esprit, pour fêter la vente et le bon travail de ma moitié qui a monté la nouvelle chambre rapido-presto, on a débouché les bulles. Y’a pas de mal à se faire du bien, après tout.
  • Ce week-end nous avons vu en famille « Sur le chemin de l’école« . Un film-documentaire magnifique, fort et émouvant, sur le chemin quotidien emprunté par quatre enfants d’une dizaine d’années pour se rendre à l’école. Au Maroc, en Inde, au Kenya et en Patagonie, on parcourt avec Zahira, Samuel, Jackson et Carlos les kilomètres (jusqu’à 22 !) semés de dangers, dans la chaleur et les épreuves, ébahi devant leur énergie, motivée par la seule volonté d’apprendre. Les images sont très belles, la musique participe à amplifier l’émotion, j’ai eu parfois la gorge nouée et les yeux humides devant tant de dépassement, de la part d’enfants. Une formidable leçon qui nous a tous captivés, particulièrement les z’enfants, lesquels n’ont pas manqué de nous poser de nombreuses questions, pendant et après le film. Au final, on retient surtout leur incroyable joie de vivre ; malgré ce qu’on nous montre habituellement des pays en voie de développement, ces générations d’enfants sont porteuses d’immenses espoirs. Si vous avez l’occasion, je vous encourage à y aller, ce serait aussi une bonne idée de le projeter dans nos écoles…

lunettes 2910

  • Après plusieurs épisodes de « ta mère chez l’opticien », youhouuuuu j’ai enfin choisi mes nouvelles lunettes. Je vais bientôt pouvoir crâner au bureau. Maintenant un autre dilemme se pose ; pour les solaires, je reste fidèle au RayBan, mais lesquelles : Aviator ou Wayfarer ? On n’a pas des vies faciles… et je me rends compte de la futilité de ces propos, n’ayez crainte.
  • Avec notre équipe de l’association de danse, j’ai dîné mercredi dans un très bon restaurant que je ne connaissais pas. Service sympathique, produits délicieux, présentation impec’, ça fait plaisir de voir qu’il y a encore des petits bistrots qui valent le détour près de chez nous, sans forcément être obligés d’aller jusqu’à Rennes, le tout pour un prix raisonnable, en ce moment ça compte aussi. Je me suis promis d’y retourner en famille. Le petit plus : la musique et la voix du cuisinier qui chante, s’échappant des cuisines quand les portes battantes s’ouvrent pendant le service, pas mal non ?
  • Les z’enfants reprennent l’école demain, ces quinze jours leur ont fait du bien, même si la question de les faire garder est toujours une organisation. Je n’ose imaginer dans quel état ils seront, l’an prochain à la même période, avec le changement de rythme…

Allez, bonne semaine ! Je vous laisse, j’ai une coupette qui m’attend…

soleil 031113

Advertisements

4 réflexions sur “Nouvelles en vrac et dans le désordre

  1. Perso : Wayfarer !
    Le nouveau rythme scolaire est déjà en place chez nous et, pour ma part, je trouve ça correct. Par contre, la belette pratique aucun sport à côté, ce serait trop fatiguant pour elle. On aurait voulu que l’école soit le samedi au lieu du mercredi mais après sondage beaucoup plus de parents préféraient le mercredi. Maintenant, ils se plaignent que les enfants n’ont pas de coupure dans la semaine….

    • C’est sûr que les 4 jours 1/2 avec cours le samedi matin, c’est ce qui convient le mieux aux enfants. Mais ce qui était faisable à notre époque est difficile à mettre en place avec les situations familiales d’aujourd’hui. Cette réforme n’était vraiment pas nécessaire, et on ne pense absolument pas aux enfants là-dedans, selon moi. Vaste débat !

  2. Moi aussi, j’appréhende le changement de rythme pour l’année prochaine, Ils vont à la garderie tous les jours. Les semaines seront interminables. Pff !!!

    • On va les ramasser à la petite cuillère le vendredi soir c’est sûr ! Les miens grandissent et ne vont presque plus à l’étude/garderie, mais les journées vont être longues quand même !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s