Lost (le disparu)

DSCN7400Je suis une fille à bijoux. Un simple coup d’œil aux boîtes posées dans notre chambre suffit pour m’en rendre compte. Sans parler du présentoir à colliers fixé sur le mur. Mais à bien y regarder, ce sont surtout des bijoux fantaisie, de la pacotille et des choses qui brillent, un temps, qui m’ont sauté aux yeux sur un présentoir, ou dans une couleur assortie à un look. En fait, les quelques bijoux « précieux » m’ont pour la plupart été offerts par Chérimari, qui se met d’ailleurs de plus en plus souvent à le faire, et je ne vais pas faire la grimace, car ça fait toujours plaisir. Plutôt que de dire en s’excusant : « je ne sais pas quoi t’offrir », et bien tape dans le bijou, tu ne risques pas trop de faire fausse route. D’ailleurs, en or ou en simple métal, peu importe, j’y ajoute ensuite la valeur sentimentale, celle de savoir quand et où ce bijou est arrivé, et le souvenir qui lui donne vie, lui, n’est pas quantifiable. Lire la suite