Mes z’enfants, ma ruine

orthodontie 081013

Dans toutes les familles, à la naissance d’un premier enfant, on prévoit pas mal de dépenses pour son sommeil, les voyages, son dressing de bébé. Quand Misspaillettes est née, il y a bientôt 12 ans – diantre – le Bon Coin n’existait pas, sinon avec le recul je pense que je serais d’abord allée y zieuter les articles recherchés plutôt que de franchir la porte des enseignes de puériculture.

Le moment de l’achat de la poussette restera dans ma mémoire, Chérimari s’étant offusqué du prix de la bête et demandant à ce que la boutique y rajoute un moteur pour le chèque que l’on s’apprêtait à signer. Un grand moment.

Croyez-moi sur parole, investir dans un siège auto, des biberons et des couches c’est roupie de sansonnet à côté des dépenses cumulées au fil des années. HAHAHAHA -rire gras-, au fur et à mesure que la progéniture grandit, on atteint prélèvement après prélèvement le PIB du Tadjikistan.

A chaque fois qu’une facture liée aux z’enfants se glisse dans la boîte aux lettres, on tremble à l’idée de découvrir quel montant astronomique s’y cache (appellez le 15, je vais faire un AVC). Les gars, ça aurait été sympa de me prévenir avant de songer à materner.

Les réjouissances ont commencé il y a un an, au moment de la pose de l’appareil orthodontique de Misspaillettes, pour lequel le dentiste nous a promis un traitement de 30 mois maximum. En espérant bien que cela ne les dépasse pas.

Au printemps dernier, soit 6 mois après l’aînée, Miniprincesse très en avance sur sa dentition, tiens donc, a eu aussi droit à sa première pose d’anneau au palais ; re-passage par le secrétariat et délestage d’un gros chèque avant de sortir, merci Madame, et nous voilà partis pour un planning couplé à un plan de financement d’au moins deux ans digne du tableau d’amortissement de notre maison. Quand on reçoit ensuite les feuilles de remboursement de la sécu, on rit. Jaune, mais couleur tournesol, carrément.

Cet été, Super-doc a décelé une petite anomalie, oh trois fois rien sous le pied gauche de Misspaillettes, à vérifier auprès d’un orthopédiste. Après les dents, les pieds, j’ai fait une petite danse de la joie silencieuse, toute en retenue, c’est-à-dire en enfonçant mes ongles dans les accoudoirs du cabinet dudit professionnel lorsqu’il m’a signalé que notre collégienne avait besoin de semelles. Et bing 120€ que j’aurais bien dépensés ailleurs, genre un nouveau sac, ou un manteau, par exemple ^-^ pas pris en charge totalement. Mon shopping non plus, ne l’est pas, ceci dit.

Et pour finir en beauté, je ne me suis pas méfiée du dernier rendez-vous de l’automne, à savoir l’ophtalmo, en tir groupé après une journée de travail c’est plus drôle. Pour Miniprincesse et Timouton 10/10. Quand Misspaillettes s’est assise à son tour devant la machine et a commencé à confondre les B et les R, les Q et les O, j’ai failli tourner de l’oeil, au sens propre. Héééé mais Docteur, ne la croyez pas, elle veut juste faire son intéressante et avoir des lunettes comme les copines, quoi. Bon, ça je l’ai gardé dans ma tête, car la vue de Misspaillettes se trémoussant sur son siège à la recherche des bonnes lettres m’a mise en émoi, pensant bien qu’elle allait se mettre à pleurer devant le médecin. On doit donc retourner avant Noël passer un examen avec des gouttes pour s’ôter tout doute, elle a peut-être un trèèèèès léger astigmatisme. Timouton n’a rien trouvé de mieux que de faire du charme à la secrétaire, mais ça n’a pas marché pour nous dispenser d’une centaine d’euros, re-bing. Bien tenté mon fils, tu iras loin.

En sortant j’aurais bien perdu cette tribu dotée de toutes les tares dans les couloirs de l’hôpital (humour au sixième degré). Maintenant que j’ai éliminé à peu près toutes les sources, peut-être serait-il bon d’aller consulter aussi un ORL. Je ne sais pas, j’ai comme la vague impression que nos z’enfants ont l’oreille sélective quand on s’adresse à eux. Ils ne nous écoutent pas, ça se soigne docteur ?

Les z’enfants, je ne sais pas ce que vous ferez comme études, mais sachez que déjà, vous aurez de jolis sourires, de bons yeux, de bons pieds, alors faudra pas trop pousser hein.

PS : je parle du petit mot glissé dans le cahier de liaison de Miniprincesse cette semaine, nous demandant notre participation pour un séjour de classe en Auvergne, au printemps, pour la modique somme de (sur le ton de Pierre Bellemare)… ? Non, j’en parle pas, Chérimari n’est pas encore au courant.

Bon week-end ! Et bienvenue à la petite N…

Advertisements

12 réflexions sur “Mes z’enfants, ma ruine

  1. Hi! Hi! Lunettes je compatis (Loulou en a déjà depuis plus de 2 ans!) pour le reste je vais attendre encore un peu….
    L’orthodontie j’ai l’impression que Tous les enfants y passent aujourd’hui (j’y ai eu le droit quand j’étais gamine aussi…)
    Et merci pour le clin d’œil a ma petite N…. (enfin si c’est bien pour elle :))

    • Bon les lunettes ce n’est pas ce qui m’effraie le plus, si elle en a ce sera sans doute léger. L’orthodontie en revanche, ouch ! Il y a plus d’enfants à en avoir aujourd’hui que l’inverse, malgré tout le bien que cela leur fait, il y a aussi un certain business dans ce domaine. Et oui, c’est bien elle 🙂

  2. aie! pour le moment, on est ravi, aucun souci (et tu vas voir il suffit de l’écrire pour que…) mais c’est clair qu’à un moment c’est vive les mutuelles, les très bonnes payées par le boulot!!

    • Ce qui n’est pas notre cas pour l’orthodontie, on a une partie assez importante à notre charge. Mais rien ne nous oblige non plus à dire « oui » au traitement, si ce n’est la culpabilité dans quelques années !

      • WHAOU en effet, et comment font les parents qui n’ont pas les moyens?
        (je me souviens d’un voyage annulé par manque de moyens financiers de la part des parents quand j’enseignais en lycée)

  3. Moi aussi avec 4 loulous, je ne fais que payer !!! L’ainé a aussi un appareil dentaire, le 3ème des lunettes et bientôt un appareil ! Résultat, j’économise sur mes petits plaisirs persos, snifff !!! Et en toute honnêteté, je n’ai pas pu payer le voyage à la neige de mon ainé en 6ème..et comme son père ne paye pas …bref !!! Mais je suis heureuse avec mes enfants avec des petits bonheurs simples, une balade dans la forêt, un bon gâteau fait tous ensemble et on est heureux.

    • Les dépassements d’honoraires sont monnaie courante en spécialités, malheureusement. Les études, j’y ai songé aussi, ce sera médecine pour tout le monde, gériatre par exemple, comme ça tu auras la maison de retraite gratis 😆

  4. Pingback: Mademoiselle Lunettes | Maman est en haut !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s