Peau de bête

DSCN7687

Il y a des vêtements qui ne remplissent qu’une fonction première, à savoir nous vêtir pour chaque jour et basta. Et il y a ceux qui dépassent ce statut de par le bagage qui les accompagne, qu’il soit émotionnel, du domaine du souvenir ou par la valeur qu’ils prendront au fil des années. Je classe dans cette catégorie une liste de choses qu’il me plairait de posséder, comme une collectionneuse, mais pas compulsive, plutôt à la recherche d’un bel objet désiré de longue date, dont on attend patiemment l’arrivée dans le dressing et dont on apprécie le temps passé à le débusquer. Cela peut être un beau sac (certaines se reconnaîtront), une paire de chaussures de créateur (idem), ou une veste bien coupée.

Je mettais dans ce tiroir à objets voulus mais non encore trouvés un pantalon en cuir. Mais tout ce que je voyais ou touchais jusqu’à présent retournait illico en rayon, sans jamais me convenir, parce que quelque chose clochait toujours. Sans parler du prix sur l’étiquette, classant l’article au niveau d’investissement, carrément, digne d’une occasion très spéciale. Autant ne pas se louper sur un tel objet. De plus, je n’avais aucune envie de me déguiser en Brigitte Bardot-en-Harley-Davisonnnnn cheveux crêpés au vent ou en motard des Village People.

Bref, j’avais fini par ranger le pantalon de cuir dans les « un jour, mon Prince viendra ».

Et puis le mois dernier, Instagram m’a (très peu) forcé la main. Disons que je suis tombée au bon endroit, au bon moment, lorsque Mélanie a mis son 7/8 en cuir en vente. C’est parfois dingue ce qui peut se passer sur la blogo. Je suis son blog depuis un moment, j’admire ses créations, c’était comme si je ne m’adressais pas totalement à une inconnue.

Je l’ai assaillie de questions, elle m’a gentiment renseignée, photos à l’appui. Envahie de doutes, j’ai décidé de lui le prendre, en me disant que si jamais ça n’allait pas, eh bien… on verrait bien. Mais en espérant bien que ça irait.

Il est venu de l’autre bout de la France et un soir en rentrant du travail, il m’attendait sagement. Aussitôt déballé, aussitôt essayé, aussitôt gardé car il est par-fait.

LA bonne longueur pour mes pitites jambes, la bonne coupe, il sent bon, est très doux et confortable, une vraie seconde peau, 100 % cuir d’agneau. Je vais même peut-être l’appeler Brigitte ^-^

Me voilà l’heureuse propriétaire d’un vieux rêve ; elle est pas belle la vie ?

DSCN7686

DSCN7685

DSCN7697

Merci Mélanie !

Advertisements

2 réflexions sur “Peau de bête

  1. Ah ben fallait le dire ! Je cherche à vendre le mien depuis plusieurs mois déjà. C’est le même que le tien. Après plusieurs annonces sur le bon coin, il est toujours dans mon placard. Si cela intéresse quelqu’un, il ne demande qu’à être porter.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s