Covima-coiffure à domicile

DSCN8125bNon je ne vous ai pas caché une reconversion professionnelle, la coiffure est un domaine qui ne m’a jamais particulièrement attirée. Mais nous avons parmi les z’enfants une petite usine-turbo à kératine, ci-après nommée Timouton, et il faudrait presque prendre un abonnement mensuel pour les coupes de cheveux… Lire la suite

Ma tenue de running

DSCN7989Si on m’avait dit, il y a quelques années, que je me serais mise au running, j’aurais ri au bec du merle moqueur. Mais au bout de quelques essais, plus ou moins fructueux, on va dire que j’ai plongé sérieusement dedans l’année dernière, en essayant de sortir une fois par semaine, de préférence le dimanche, sans dépasser un maximum de 15 jours d’interruption entre deux séances. Car les conditions météo ne sont pas toujours réunies pour aller courir, je veux bien être courageuse (enfin le courage, c’est relatif) mais je suis frileuse, et pour le moment incapable de sortir quand il pleut. Cet hiver, j’ai couru seule, avec Chérimari et/ou Misspaillettes, dans notre campagne bien ventilée et pleine de dénivelés, par chez nous c’est physique le running ! Très vite, je me suis aperçue que pour être motivée, il fallait aussi être bien équipée… Lire la suite

Simple comme un Green Smoothie

Au début du mois de janvier, j’ai commencé à voir circuler sur le compte Instagram de Marjoliemaman de jolies photos de smoothies colorés ; intriguée, j’ai voulu en savoir un peu plus, me suis abonnée au compte IG de simple green smoothies, et quelques jours plus tard, contaminée à mon tour, je me suis lancée dans le challenge « 30 jours de Green Smoothie« . Lire la suite

Un week-end avec un Thermomix

La cuisine est un domaine qui m’a toujours intéressée. J’ai été élevée au lait entier de ferme, aux œufs du poulailler, au beurre 1/2 sel et au grand air breton. Voilà pour planter le décor. La cuisine traditionnelle 100% fait-maison par ma maman, les confitures et les plats en sauce de mes grands-mères, les légumes du potager et les fruits cueillis dans l’arbre, c’est un héritage gustatif auquel je tiens, lié à des dizaines de souvenirs d’enfance. Je n’ai pas les mêmes habitudes qu’elles, ma vie n’est pas la leur, le travail à l’extérieur, le rythme soutenu d’un emploi du temps qui coince toujours aux entournures m’obligent à faire différemment. Mais j’aime cuisiner, rapidement la semaine, et en prenant un peu plus de temps le week-end ou pendant les vacances, pour le plaisir de partager quelque chose de bon en famille ou avec les copains, à table.

Depuis quelques années, nombre de mes amies se sont équipées d’une machine extraordinaire, dont elles ne sauraient plus se passer, le Thermomix TM31 A la base je ne suis pas du tout attirée par les ventes en réunion, ce n’est pas mon truc, mais un jour, par curiosité, invitée par l’une d’elles, je suis allée pour « voir » la bestiole en action. J’en suis ressortie pas plus convaincue que ça, pas trop de feeling avec la conseillère, et malgré tous les éloges entendus à son sujet, depuis, j’en étais restée là. Je m’étais toujours dit qu’idéalement, je voudrais pouvoir l’essayer sur au moins une semaine pour voir ce que ça changerait dans mon quotidien. Lire la suite

40 ans surprise !

DSCN8108Il y a 2 semaines, Chérimari a passé une étape, en quittant une dizaine et en entamant une autre. Il le vit plutôt bien, d’autant qu’il aime à répéter à la maison que, quand cette question du nombre d’années arrive dans la conversation, on trouve assez souvent qu’il fait plus jeune que son âge. C’est toujours bon pour le moral, ou à défaut pour l’ego. Moi-même, bien que je m’abstienne de le lui dire trop souvent, je trouve qu’il vieillit bien. Bref, le 06 mars, Chérimari a eu 40 ans. Lire la suite

Very bad week

café terrasseLe mois dernier, quand le Boss m’a demandé si je voulais quelques jours de congés pendant les vacances d’hiver, j’étais prête à dire non. J’avais déjà pris une pause à Noël, et surtout je voulais garder quelques jours pour partir au printemps (hiiii). D’un autre côté, l’activité étant assez calme en ce moment, je n’allais pas me retrouver submergée au retour si je ne m’absentais que 3 jours, et puis ça simplifierait la garde des z’enfants. J’ai donc accepté. Mauvaise idée. J’aurais mieux fait d’y réfléchir à deux fois, en fait, car ça n’a pas tout-à-fait pris la tournure que j’attendais.

Lire la suite