Kaput

DSCN8102

Amis-parents-lecteurs, je viens d’expérimenter ce soir une technique imparable pour passer une soirée tranquille Emile, sans nul besoin d’aller jusqu’à l’infanticide, me transformer en épouse du Père Fouettard ou vendre la progéniture sur le Bon Coin. Comme une maman partage toujours ses astuces qui marchent, j’ai pensé que ça vous intéresserait forcément. On y va ?

Pour en arriver au résultat que je viens d’obtenir, il vous faudra tout de même une aide extérieure, on n’a rien sans rien. Moteur, ça tourne.

Prenez un enfant, gros dormeur de nature, au hasard… Timouton. Retenez bien le jour de l’invitation à l’anniversaire du copain qu’il a reçue juste avant les vacances, ce serait dommage de louper ça. Au fur et à mesure que les jours passent, observez l’excitation grandir chez le garnement. Le jour J, sucrez la sieste et remplacez-la par la fête.

Souhaitez bon courage aux parents inconscients qui vont se charger de votre marmaille, ainsi que de quelques autres durant trois heures trente (les fous).

En fin d’après-midi, revenez chercher l’enfant et profitez-en pour ramener aussi un autre petit copain. Admirer l’énergie morale et physique des parents-hôtes, qui ont organisé de main de maîtres les activités pour une demi-classe de gamins surexcités composée de 13 garçons (oh mon Dieu), occupés entre chasse au trésor dans le jardin, partie de foot, énigmes et tutti quanti. Ne pas oublier de les remercier, ça peut servir.

Pendant que vous sirotez un thé avec votre copine chez qui vous venez de déposer le copain, traîner un peu en laissant votre Timouton se démener encore une heure sur la pelouse pour une partie de foot.

Rentrer, doucher l’enfant longuement pour bien détendre les muscles en devenir et les neurones qui commencent à se décharger.

Allumer un feu, la chaleur aidant à se relaxer.

Passer à table, servir un petit dernier qui à peine assis, commence à s’empaffer sur sa crêpe. Lui dire de terminer bien vite, lui brosser les dents parce qu’il n’a plus la force de le faire lui-même, le mettre au lit et l’entendre ronfler à peine la porte refermée.

Voilà, il est 20h30, vous avez la soirée rien que pour vous, yessss !

PS : vous n’avez pas de goûter d’anniversaire prévu prochainement ? Vous pouvez essayer quelques kilomètres à vélo, ça marche aussi !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s