Eat dessert first

tarte fraises rhubarbe

Je fais partie des gens qui considèrent que parfois, on devrait commencer, comme le dit cette citation empruntée pour en faire le titre de ce billet, un repas par le dessert. Quand on va au restaurant, spontanément mon regard cherche d’abord du côté des desserts, s’ils figurent sur la carte bien sûr, et je trouve toujours ça très décevant d’attendre qu’on me donne la carte des desserts, s’ils n’y sont pas. Et à la maison, s’il y a bien une chose qui ne manquera jamais à table, c’est le dessert.

C’est d’ailleurs une des raisons qui m’a poussée à me remettre au running, étant donné que je ne considère pas la gourmandise comme un défaut, mais je crois l’avoir déjà dit ici. Il faut bien alors ne pas prendre trop de risques avec le sucre, la trentaine bien tassée étant cette dizaine où le corps pardonne de moins en moins bien les « écarts ». J’avoue, si je cours, c’est (aussi) pour manger sans trop culpabiliser, on n’a rien sans rien (ça se saurait).

Plutôt que de faire un post par recette, j’ai préféré un résumé des derniers essais marquants dans notre cuisine, on ne mange pas non plus de pâtisseries tous les jours mais ce mois-ci on a testé et approuvé ceci :

la tarte fraises-rhubarbe : j’avais posté une recette, mais la cuisine étant un art sans cesse renouvelé, je crois que j’en ai trouvé une autre, encore plus simple et vraiment délicieuse. La tribu, mari compris, l’a dévorée, à les entendre une deuxième n’aurait pas été de trop… (recette Marmiton)

tartelettes fraise mascarpone– ramène ta freizh, toujours, avec les tartelettes réalisées pour recevoir des copains à dîner. Sans me vanter, elles ont eu leur petite minute de succès, guère plus, puisqu’avalées en moins de temps qu’il n’en a fallu pour la phase de présentation, les miennes étaient pourtant bien moins jolies que les originales, la crème avait coulé, bref. (recette du blog Safran gourmand)

savarin– le savarin de Wonderful Breizh, simple, rapide, bon, marquage de points auprès des z’enfants, on l’a accompagné de crème anglaise et de quelques vermicelles colorés pour le fun.

– enfin ce soir, les premières cerises (merci Maman !) ont filé direct dans un clafoutis, mais là désolée, même pas eu le temps de faire une photo potable avant sa disparition ! A chaque fois que je dispose bien des éléments sur la table, je suis aussitôt mise au banc des accusés : « Ah, tu vas encore faire une photo pour le blog ! » et je saoule tout le monde à la maison avec mes shooting et les positions improbables qui vont avec, auxquels personne ne comprend rien, j’ai pas une vie facile. Je posterai quand même la recette, allez…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s