A vélo en ville

Cela faisait partie des idées qui traînent dans un coin de la tête, là quelque part, enfouies mais jamais totalement oubliées, juste laissées de côté, pour y revenir sans cesse plus tard. Et puis j’ai décidé que le changement plus tard, c’était maintenant. L’été indien qui nous gâte encore tellement, avec un ciel si joli que chaque matin on se dit « c’est pas possible, c’est le dernier, vous m’entendez les z’enfants, profitez-en, demain c’est vraiment l’automne ! » Finalement, non, encore un jour, puis deux, puis une semaine de soleil, de manches courtes et de sandales. Le moment était vraiment le bon pour mettre en action cette petite résolution qui dormait : laisser la voiture au garage et aller en ville à vélo, pour mes petites vadrouilles du week-end. Lire la suite

Le gâteau magique

DSCN9899

Quand il s’agit de moutonner, je ne suis jamais bien loin derrière le peloton de tête. Et depuis que je consomme de l’internet à tout va, à plus forte raison depuis que je fais moi-même partie du système, à mon trèèèès modeste échelon, cette tendance n’a fait que s’amplifier. Une jolie veste repérée sur le dos d’une blogueuse, un vernis qui surpasse ses concurrents, un livre qui vient de sortir et dont tout le monde dit le plus grand bien, et hop ceux-ci rejoignent mon tonneau des Danaïdes de listes sans fin d’objets de désir. Société de consommation, quand tu nous tiens, et pas seulement par les cordons de la bourse. Lire la suite

Les soirées-taxi

définition maman

Gérer le planning d’un tribu de cinq personnes est un exercice quotidien mettant mon solde de neurones à rude épreuve, et constitue un excellent entraînement pour la vie professionnelle qui m’oblige en permanence à ne pas avoir les deux pieds dans le même sabot. Le bonheur, c’est que ça change à chaque rentrée scolaire. Pour mettre toutes les chances de mon côté, je peux compter sur ma légendaire organisation, et l’aide de quelques outils indispensables, comme le calendrier familial qui trône dans la cuisine, les petits mots écrits au tableau ou mon agenda toujours à portée de main. Malgré cela, j’ai parfois quelques (mémorables) oublis, personne n’est parfaite. Aucune faute dans la phrase précédente. Lire la suite

Des cakes salés pour l’apéro

Pour la fête d’anniversaire de Miniprincesse, l’objectif était zéro prise-de-tête pour restaurer nos invités. Du simple mais du bon, pour pouvoir trinquer passer le maximum de temps avec eux, mais en offrant suffisamment pour contenter tout le monde. Comme le thème était la plage, et par extension l’été, j’ai tout-de-suite pensé préparer une sangria pour l’apéro, synonyme des vacances et de l’Espagne chère à notre coeur, accompagnée de cakes salés, petits fours, brochettes de fruits et fromage… Pour la suite, on avait commandé un buffet froid et un délicieux gâteau citron/framboise, il ne me restait donc pas énormément de choses à faire en cuisine. Lire la suite

Piriac-sur-Mer entre amis

DSCN9864

L’idée était apparue un soir d’été, l’an dernier. Une journée, c’était vraiment trop court, alors on allait passer au niveau supérieur, un week-end entier entre amis. La période printanière étant toujours archi-remplie, les agendas de ministres des uns et des autres avaient quelques difficultés à se connecter. Résultat, on a repoussé LE week-end au mois de septembre, une fois la rentrée passée, en croisant tout ce qu’on pouvait pour qu’il fasse beau. Lire la suite

Indécence et donneurs de leçon (news en vrac) #14

Voilà, la rentrée est derrière nous, l’occasion d’un nouveau billet fourre-tout pour terminer la semaine. Le rythme « chapeaux de roues » s’est réinstallé à la chaumière, dans quelques jours c’est la reprise des activités extra-scolaires et réunions en tout genre, l’agenda du mois de septembre et son grand frère sur le mur de la cuisine se sont remplis en quelques minutes, les vacances sont déjà loin (ouin)pourtant j’ai encore quelques billets ensoleillés sous le clavier… Lire la suite

Biarritz is always a good idea

DSCN9092Je garde ce billet de côté depuis notre retour de vacances, soit à peu de choses près, un mois, (mon Dieu, déjà), un peu comme le dernier carré de Lindt à la fleur de sel qu’on ne veut pas déguster tout de suite, et dont on imagine le goût avant de croquer dedans, parce qu’on sait qu’après il n’y en aura plus. Le rapport avec Biarritz ? Mais si il y en a un, tu vas voir. Lire la suite