Je cuisine breton : cake à la truite fumée et au lait ribot

cake truite lait ribotEn cuisine, je ne suis pas difficile, surtout en ce qui concerne les produits de ma région, sauf un : le lait Ribot. Rien à faire, je n’y arrive pas, son odeur de lait trop prononcée et son goût acide me ferait tourner de l’oeil. Et puis j’ai vu cette recette de scones chez Caroline, dont l’un des ingrédients est le lait Ribot. Les scones, j’avais essayé d’en faire il y a très longtemps, ce fut un échec cuisant (jeu de mot inclus) et je n’ai jamais recommencé. Pourtant je déteste rester sur un échec, encore plus en cuisine.

Donc je suis allée chercher mon lait Ribot, et j’ai fait des scones, qui ma foi ont nourri plusieurs petits-déjeuners, faisant remonter des souvenirs de notre voyage de noces en Irlande, aux petits-déjeuners pantagruéliques, et où j’étais la seule des deux à m’empiffrer car Chérimari a l’estomac vite rempli le matin, un café suffit, et où nos hôtes se demandaient à chaque fois si l’homme fraîchement épousé n’était pas malade pour ne rien avaler. Je me chargeais de sa part sans scrupule, il compensait avec la Guinness du soir. On était déjà bien parti sur le chemin conjugal, mettant en pratique dès ce voyage les compromis.

Bref, Chérimari a goûté, cela ne lui a évidemment rien rappelé, normal, et m’a dit : « dis donc tes trucs, là, c’est bon, mais ça cale, hein. » Comprendre, « tes menhirs, c’est un peu étouffe-chrétien ». En même temps, c’est irlandais, une raison suffisante pour que ça tienne au corps je suppose. Je pense que je ne les ai pas fait assez épais, et qu’ils sont restés deux minutes de trop au four. M’en fiche, je recommencerai. Persévérance est mère de réussite.

Ensuite, il restait du lait Ribot. Alors j’ai consulté toutes les recettes sur le web pour choisir celle-ci, fait hier soir, et sur laquelle cette fois personne n’a rien trouvé à redire. Comme je voulais rester dans la thématique bretonne, je l’ai adaptée avec de la truite fumée en Bretagne.

Cake à la truite fumée et au lait Ribot

Pour 6 pers., préparation 15 mn, cuisson 45 mn

Il faut : 150 g farine, 1 sachet levure, 160 g lait Ribot, 90 cl huile, 3 oeufs, 150 g truite fumée, ciboulette, 100 g emmental râpé, sel, poivre.

Comment faire : préchauffer le four à 180°C. Mélanger farine et levure, ajouter les oeufs, le lait Ribot, l’huile, la truite coupée en dés, la ciboulette et le fromage. Saler légèrement et poivrer. Enfourner et démouler, puis déguster !

Le lait Ribot allège la préparation et une fois cuit, perd son petit goût désagréable…

Et pour mon prochain essai de scones, promis je mets des photos…

Advertisements

2 réflexions sur “Je cuisine breton : cake à la truite fumée et au lait ribot

  1. Pingback: Mes indispensables produits bretons | Maman est en haut !

  2. Pingback: Le gâteau breton au lait Ribot | Maman est en haut !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s