Retour au bercail et hamburgers au gorgonzola et échalotes confites

Diantre ! Quasiment trois semaine sans un billet, sans compter celui d’avant-hier, on pourrait se demander s’il y a des survivants par ici ! « Est-ce que quelqu’un m’entend ? »* Je crois que cela ne m’était encore jamais arrivé, même pendant les vacances d’été. Cette pause a été le résultat cumulé de plusieurs raisons, que je vais vous énoncer ci-après si vous le voulez bien.

Non que je doive me justifier quant au silence radio du blog depuis quelque temps, mais je trouve un peu difficile de balancer le premier vrai billet de l’année sans la moindre explication… Lire la suite