Biarritz 15 jours d’arrêt

DSCN6497

On est entré officiellement dans l’automne, qui figure en avant-dernière position dans mon ordre de préférence des saisons. C’est dire si je suis ravie de tirer déjà un trait sur l’été, bien trop court à mon goût,  et encore plus bref cette année que les précédentes. Enfin je crois que je dis ça tous les ans à cette période, cependant l’idée de remettre des chaussures fermées et des manches longues pendant les 9 prochains mois me file un bourdon pas possible. Ajoutez à ça l’indispensable switch de dressing sans arrêt remis à plus tard, et l’incontournable renouvellement des manteaux/chaussures d’hiver pour toute la famille qui approche à grands pas, et là vous m’avez déjà perdue. Lire la suite

Mise en scène

DSCN6142b

 Il y a dix jours, c’était LE gros week-end attendu, préparé et un peu craint aussi : celui du gala de danse de fin d’année de notre association. Cette fois, pour ma deuxième année de présidence, mon niveau de stress n’a pas atteint les nuages comme l’an dernier, cela étant dû sans doute à une préparation militaire et l’implication énergique de chacune des membres. En plus de son rôle de vigile très persuasif à l’entrée, j’ai même réussi à embarquer Chérimari au montage du son la veille du spectacle. Et au démontage à l’heure avancée de la nuit une fois le show terminé. Seul mon petit discours au début de la soirée a encore rendu mes mains (et ma voix) tremblantes, bien entendu, il y a eu des détails de dernière minute à régler, la technique a provoqué quelques sueurs froides pour que tout soit prêt, mais globalement, vendredi soir, on était au taquet. Tellement que notre trésorière a trouvé ça louche : « on est TROP prêt, c’est pas normal ». Hahahahahaha, un fichu coup du sort allait malheureusement lui donner raison. Lire la suite

Un dimanche entre Roscoff et Morlaix

DSCN5955Notre deuxième jour dans le Finistère signifiait aussi « retour vers Rennes », j’avais pensé garder Morlaix comme étape sur notre route. Notre hôte nous a conseillé (merci à lui) de faire le détour par Roscoff « puisque vous êtes dans le coin ». Un solide petit-déjeuner plus tard, nous sommes partis sous un grand ciel bleu et un soleil éclatant (ironie) vers la Baie de Morlaix. Lire la suite

One picture an hour : une journée dans la Presqu’île de Crozon

DSCN5854Si vous me suivez sur Instagram, vous savez sans doute que nous avons passé le week-end à deux dans le Finistère pour mon anniversaire. Alors comme je ne m’étais pas livrée à l’exercice depuis longtemps, j’ai pensé qu’un petit « une photo par heure » conviendrait parfaitement pour illustrer la journée de samedi… Lire la suite

Paris jour 3 (épisode 1) : le Louvre

DSCN9916Des semaines que je dois préparer ce billet ; notre séjour à Paris semble maintenant très très loin, pourtant il y a encore de quoi remplir 2-3 épisodes… Que voulez-vous, j’adore rédiger ces posts « voyages » mais ce sont ceux qui me prennent le plus de temps, et le temps est une denrée ayant tendance à se raréfier dans mon planning. Donc je procrastine. Ça tombe bien, c’était hier la journée de la procrastination, en passe de devenir mon sport national, et le fait de l’entendre à la radio hier matin a réveillé cette petite voix qui m’a seriné : « Dis donc et tes billets sur Paris, ça vient ? » Oui, ça vient, la preuve. Lire la suite

Avant-première

Rennes 150308Vendredi c’était les 41 ans de Chérimari. J’avais très envie de mettre à profit le radieux week-end de printemps qu’on nous avait promis pour sortir, mais celui-ci en avait décidé autrement et trouvé que se déguiser le lendemain de son anniversaire en Charles Ingalls pour aller dans la forêt couper du bois (en prévision d’un prochain hiver) était bien plus drôle, out donc la sortie du samedi. Lire la suite

Paris jour 1 : l’Arc de Triomphe, les Champs-Elysées et la Concorde

DSCN9684En arrivant le 31 décembre en milieu de journée, le temps de poser nos affaires dans la maison louée pour le séjour,  on a tout de suite sauté dans le premier bus vers le métro pour rejoindre le centre de Paris. L’objectif de l’après-midi : descendre les Champs-Elysées avant la tombée du jour et la marée humaine qui allait envahir le secteur pour le passage au 1er janvier, événement que je voulais surtout éviter avec les z’enfants, en grande flippée de la foule que je suis. Lire la suite