Juin : le mois le plus long

DSCN8824

Nous y voilà, un bon pied déjà dans ce mois de juin autant adoré qu’il peut être détesté. Adoré, parce qu’on vit les journées les plus longues de l’année (sans aucun rapport avec le Débarquement il y a quelques jours, mauvais jeu de mots) et qu’il porte plein d’espoir pour l’été. Détesté, car c’est le mois le plus chargé, pour nous mais j’en suis sûre pour vous aussi si vous êtes mère de famille, nombreuse ou pas, ça n’a pas d’importance. Tous les ans, au mois de juin, je me transforme en marathonienne du planning, en experte en logistique, en femme à deux têtes. Le reste de l’année, ça suffit à peu près, mais en juin, tous mes neurones sont sollicités, et ils ne sont pas de trop, pour parvenir à tout gérer. Mais qu’est-ce qu’on a donc, au programme ? Y’a qu’à demander ! Lire la suite

Maman, elle a le droit de grogner

« Maman, t’as pas dormi ? » / « De toutes façons, tu fais rien que me grogner dessus ! » / « Vraiment, t’es toujours de mauvaise humeur le dimanche ! ». 3 interlocuteurs différents*, 3 phrases du même acabit à mon encontre en une semaine.  Ça mérite peut-être que je m’y arrête quelques minutes, au moins ici… Lire la suite

Pressing à domicile

linge

On peut sans trop se tromper me mettre l’étiquette « fille aimant la mode et tout ce qui tourne autour » sur le dos. Celle-ci, je l’accepte volontiers, moi qui n’aime pas en général mettre les gens dans des cases. Contrairement à ce que certains billets peuvent laisser penser, je ne passe pas pour autant tout mon temps libre en shopping, ici on abuse du second degré à tous les étages. En revanche, pour tout ce qui concerne l’intendance de mes achats, à savoir l’entretien, c’est une autre histoire. Traduction : je déteste m’occuper du linge, l’activité à plus forte réaction épidermique chez moi étant le repassage. Arrrgh, rien que de l’écrire, j’en ai des boutons sur les doigts. Lire la suite

Chacun son calendrier

DSCN7961

Tous les ans, après les fêtes, se pose la question de mettre la main sur le calendrier que je vais accrocher dans la cuisine, face au frigo, bien en évidence pour ne rien oublier et organiser les semaines (et les week-ends) de la tribu. Depuis que j’ai adopté la version planning familial, option dix mille cases que ne renierait pas Bree Van de Kamp elle-même, j’avoue, impossible pour moi de faire autrement. Lire la suite

Soirée-vomito pour maman-solo

280114

J’ai eu l’excellente idée de me vanter pas plus tard que ce week-end, que nos z’enfants étaient rarement malades. La vie qui devait m’écouter d’une oreille attentive s’est chargée dès hier de me remettre à ma place, d’un méchant coup de manivelle. Ça m’apprendra à crâner sur le carnet de santé quasi-vierge de la progéniture, tiens. Lire la suite

God save the Queen size

IMG_0075

Je disais l’autre jour que j’aimais bien quand l’occasion -trop rare- se présente, dormir à l’hôtel, à condition bien sûr qu’il soit joli et confortable. Rien que le fait de passer la nuit à l’extérieur pour une nuit ou plus est, je trouve, une évasion, comme un voyage même tout près de chez soi. Et dans les critères qui me font apprécier l’hôtel, bien sûr, il y a le lit, encore plus quand celui-ci a des dimensions indécentes qui ne rentrent dans aucune chambre normale. Lire la suite

L’opération escargot du snood

DSCN7801

Depuis que je me suis mise au tricot, en général en compagnie d’un mug fumant de tisane, d’un feu crépitant et d’un Mistercat ronronnant (c’est bon, vous visualisez le tableau-mamie ?), j’avoue que c’est, après ce blog, l’un des meilleurs défouloirs que je connaisse pour me changer les idées après une rude journée de semaine, doublée d’une soirée-coup de feu avant le grand calme de 21h00. Jusqu’ici, je ne réalise que des snoods, et presque toute la tribu en est à présent pourvue. Lire la suite

Pain d’épices aux fruits secs

DSCN7699Généralement, il y a deux périodes pendant lesquelles on prépare des petits cadeaux aux maîtresses avec les z’enfants, la fin de l’année scolaire avant l’été, et Noël. Comme de bien entendu, ces préparations tombent en plein dans deux de mes mois de l’année aussi archi-complets qu’une classe en sur-effectif, juin et décembre (et j’oubliais septembre). Lire la suite

Le pouvoir insoupçonné du sapin de Noël

 

DSCN7662

Le week-end dernier s’annonçait comme calme, juste un repas à préparer pour nos invités du samedi soir. Le seul impératif était l’achat du sapin, et la décoration de celui-ci. Rien de bien extraordinaire en somme. Sauf que, j’aurais dû m’y attendre, ça ne s’est pas tout-à-fait passé comme prévu… Lire la suite