Jackie ou le pouvoir d’une robe

Du plus loin que je me souvienne, depuis l’enfance je crois, j’ai toujours aimé ce qui touche au domaine de la mode et des vêtements. Je me rappelle de mon premier jean acheté dans les années 80 pour mon entrée en 6ème ; des tee-shirts à capuche et des badges qu’on collectionnait sur les blousons ;  des Madame Figaro de ma grand-mère religieusement feuilletés et des pages de publicité, de défilés ou des photos noir et blanc de Jackie Kennedy ou Grace Kelly, l’élégance personnifiée, découpées et punaisées sur le mur de ma chambre. Au moment de l’orientation, à la fin du collège, j’ai même eu envie de me diriger vers ces filières, aux métiers beaucoup moins variés qu’aujourd’hui mais déjà auréolés de mystère et des paillettes propres à l’inatteignable. C’était le temps des top-models stars, Claudia, Helena et les autres nous gratifiaient de l’image de leur minois en couverture chaque semaine. Lire la suite

Red dingue

J’ai bien fait de ne pas me précipiter dès les premiers jours des soldes, car j’ai fait les meilleures affaires en troisième voire quatrième semaine. Des petits hauts pour une paille, une robe à 6 €, un maillot à 7 €… Vraiment, rien ne servait de courir. Lire la suite

Il est beau et son prénom c’est Bonnie…

Pour me faire plaisir, inutile de m’offrir un chèque cadeau pour une salle de sports, ou un objet d’art. Mais parlez-moi bijou, sac ou chaussures et je ne réponds plus de rien. Je ne suis pourtant pas Miss-futilités, mais j’aime les jolies choses, c’est comme ça. Chérimari dirait : « précision, tu aimes beaucoup de jolies choses. » Il y a longtemps que je cherchais un beau sac, un vrai, en cuir, bien fini et suffisamment grand pour ranger tout mon bazar de fille. Mais vous savez mieux que moi, que dans ce domaine, ce qui est beau est souvent cher, et qu’on a toujours quelque chose de plus urgent à acheter qu’un sac à main, si exceptionnel soit-il. Lire la suite

Ne jamais dire « fontaine »…

C’est parfois au moment le plus inattendu qu’on tombe sur quelque chose que l’on cherchait depuis longtemps. La preuve en est de cette combinaison fleurie, objet convoité depuis deux ans et jamais déniché, c’est pourtant pas faute d’avoir cherché ou écumé les rayons des magasins habitués à l’identification de ma carte bancaire. Lire la suite

Bleu et blanc à (gros) pois

Maillot la Redoute

Pour certaines choses, je veux bien être raisonnable (rires), et attendre les soldes. Quoique, depuis un an, ces histoires de soldes flottantes, ça nous flingue la carte bleue en moins de temps qu’il n’en faut pour la sortir du sac à mains, au vu des nombreux rabais et attrape-nigaudes (dont je suis) qui fleurissent à tour de rôle dans les boutiques que je fréquente régulièrement. Le premier qui dit « assidûment », attention. Lire la suite

L’accro du shopping a encore frappé

Avant de partir pour le bordelais, le week-end dernier, j’ai utilisé, vieux réflexe de blogueuse, le net et ses réseaux (et ses blogueuses bordelaises) pour me renseigner sur les bonnes adresses de Bordeaux et les endroits éventuellement à visiter en famille. Ça a du bon, quand même internet, c’est souvent plus pratique et plus personnalisé qu’un bête guide touristique. Et en plus on peut le faire depuis la voiture, sur l’autoroute, quand on a besoin d’une info là-tout-de-suite-maintenant. Et tout ceci, grâce à… mais oui, mon précieux, OK j’arrête avec ça.

(Vous noterez que j’ai parlé plus haut de bonnes adresses et de visites, mais en aucun cas de shopping). On n’y allait pas pour ça non plus, hein. Hein, dit celle qui essaie tant bien que mal de se persuader que le shopping c’est mal !? Lire la suite

L’épisode du maillot de bain

Vendredi soir, j’ai découvert avec stupeur et tremblements le petit mot de la maîtresse de Miniprincesse, indiquant, à quelque chose près : « la semaine prochaine, première séance de piscine pour la classe, merci de prévoir un sac contenant un maillot de bain, deux serviettes, … ». Mon sang n’a fait qu’un tour au mot maillot de bain. Car pour je ne sais quelle raison débile, je m’efforçais de me persuader que le maillot de l’an dernier irait encore à ma numérobis, au moins pour la première séance, puisqu’à la fin de la semaine, ce sont (déjà) les vacances de Pâques. Lire la suite

Triple A

A en juger par la longueur de la tête des présentateurs télé et du ton grave adopté par les chroniqueurs radio ces derniers jours, c’était la pire nouvelle de la semaine du mois du début de l’année. Quoi donc ? Mais la perte du triple A, pardi ! Chers amis, la France va mal, les gens tirent la tronche, le carburant n’a jamais été aussi cher (je le sais, je fais mon plein comme tout le monde) et l’électricité va suivre la cadence d’ici peu. Lire la suite

La vraie bonne excuse pour faire les soldes

Avouons-le, je n’aime pas faire les soldes. Me retrouver dès le premier jour avec la foule dans les magasins, fouiner dans des bacs au contenu douteux, dire cent fois « pardon » à des furies pour pouvoir accéder au rayon qui m’intéresse, affronter l’impolitesse et l’incivisme des gens dans toute leur splendeur, supporter une vieille peau criant « Géraaaaaaaaard ! » dans la boutique pour avoir l’avis de son mari sur un manteau dont il n’a visiblement rien à faire puisqu’il est sorti (vécu cette semaine), merci bien. Lire la suite