Carte postale du sud #5 : Narbonne, le canal de la Robine et les chats

DSCN6945

Avant de tourner la page de notre séjour dans l’Aude, il faut encore que je parle de Narbonne. Un jour de forte chaleur, comme pendant toutes nos vacances en fait ^-^, nous sommes montés sur une vieille gabare, la Capitane, réplique des embarcations du XVIIè siècle, si j’ai bien écouté les commentaires de la guide, pour une promenade au calme sur le Canal de la Robine, branche annexe du Canal du Midi, reliant Narbonne à la mer, à partir du charmant petit port du Somail. Au rythme de l’eau tranquille, on a passé ainsi un pont canal (celui-là même où a été tournée une scène du Petit Baigneur, si ça parle à certains) et une écluse qui a beaucoup intéressé les z’enfants. Lire la suite

Publicités

La mésange

mésange 030113

Juste avant Noël, on a installé dans un arbuste du jardin, un stock de graines pour les oiseaux. C’est un petit rituel auquel nous sommes fidèles chaque année, pour le plaisir de les nourrir et les voir voleter autour de la nourriture, en essayant de les identifier. La difficulté est, aussi, de choisir scrupuleusement l’emplacement de ces « appâts », inaccessibles à Mistercat, le but de la manoeuvre n’étant pas de lui fournir une réserve de chasse à portée de griffe. Lire la suite

Chat-teigne

Partager sa vie de famille avec un tigre de salon, ce n’est pas de tout repos, d’autant plus s’il est siamois, race caractérielle s’il en est. Cela donne des situations parfois drôles parfois moins,selon que l’on se place du côté du maître ou du côté de la bête. J’en ai encore fait les frais ce matin-même. Lire la suite

La fête des chats de blogeuses #2

Dimanche dernier avait lieu la deuxième édition de la Fête des chats de blogueuses, un évènement organisé par Tamagochan et Misschocorêve, pour rendre hommage à nos boules de poils préférées. Ici le roi à quatre pattes c’est Mistercat, sujet inépuisable de billets sur ce blog (et je sens que ce n’est pas fini !). Mistercat avait déjà eu la vedette l’an dernier pour la première fête des chats, pas question de louper ça cette année. Lire la suite

A poil !

Leur présence fait hurler de terreur et d’agacement Chérimari. Tous les matins, je perds les précieuses minutes chères à toute working-mum à faire demi-tour dans la maison pour tenter d’en enlever un maximum sur le bas du pantalon avant de partir pour le bureau. Malgré ça, si on lorgne de près mes ourlets, on pourrait croire que je suis éleveuse de lapins-angora dans une autre vie. Le lapin, ceci dit, je le préfère à la moutarde. Lire la suite

Les petits visiteurs du jardin

Depuis deux ou trois hivers, on installe à la mauvaise saison une mangeoire à oiseaux dans le jardin. Alors qu’en temps normal, dès que la bise arrive, ces petits locataires désertent les alentours, dès que la cantine arrive, ça débarque de tous côtés. Ça oublie d’être bête, des fois, les animaux, quand ça crie famine. Lire la suite