Dimanche campagne

DSCN6778

Il y a quinze jours commençait un regain d’été indien, qui a repoussé à plus tard la sortie des écharpes et des manteaux. Ce dimanche-là il faisait tellement beau qu’il aurait été criminel de rester enfermés. Alors après avoir argumenté quelques minutes avec les z’enfants qui eux, passeraient bien leurs journées à l’intérieur (parfois je me demande quelle drôle d’idée nous avons eue d’investir dans une maison + jardin il y a 12 ans, un appartement leur aurait aussi bien convenu)(quoique, vu le niveau sonore dont ils sont capables, souvent, je me dis qu’on aurait eu des soucis de voisinage, non une maison et un jardin finalement, c’est mieux), et malgré des arguments sans fondements, du style : « mais pourquoi on va se promener ? » Décodage : je veux finir mon épisode de Grey’s Anatomy/Flash/de discuter sur Instagram avec les copines, « marcher ? J’aime pas marcher, c’est pour les papys et les mamies ! » Décodage : vlan dans ta face pour te rappeler que tu es bien installé dans la génération parents relous nés au siècle dernier, « mais qu’est-ce qu’on va faire ? » « Ben marcher, tiens ! » Décodage : je suis perdu sans mon iPod/mes Lego/mon livre, les dimanches c’est trop nul, j’ai dit « ouste, tout le monde dehors ! ». Et je viens probablement de taper la phrase la plus longue du blog. Lire la suite

Publicités

Un samedi aux Vieilles Charrues

Il y a dix jours, on est allé dans un endroit qui était sur ma liste-des-choses-à-faire-avant-d’être-trop-vieille-pour-ça* : le Festival des Vieilles Charrues, à Carhaix. Étant donné que les deux autres passaient du bon temps en colo, Misspaillettes aurait adoré nous accompagner aussi ceci dit, nous l’avons fait Chérimari et moi avec le seul enfant de la tribu qui restait, Miniprincesse. Lire la suite

Bons baisers de Carnac

Pour ce dernier grand week-end de mai, nous sommes partis à Carnac en famille. Et comme on s’était dit avec Chérimari que trois z’enfants ce n’était pas assez, on a embarqué aussi leurs cousines (grands fous que nous sommes), en garde chez nous. On a écumé les campings du coin il y a quelques semaines pour trouver l’endroit idéal, et surtout répondre au critère principal de la marmaille : UNE PISCINE ! Puis en attendant le départ samedi matin, on a jeté des sorts pour que le ciel soit clément, mais en tablant sur le Morbihan et son micro-climat, j’avais limité les risques ! Lire la suite

Dans mon élément (et quelques adresses finistériennes)

DSCN5946

Au retour de notre week-end dans le Finistère (et après on change de sujet)(mais je ne pouvais pas tout mettre dans le même billet), avec Chérimari on a failli rester sur l’idée (trop) reçue « oui c’est très beau. Mais c’est très humide. Et c’est très frais. » Les trois adjectifs sont pourtant adéquats. Et puis avec un peu de recul je me suis dit que le Finistère nous avait fait un joli pied de nez en nous montrant en deux jours ses deux visages : le « entrée bourrasques- plat 50 nuances de gris-dessert crachin » et pour ne pas rester sur une mauvaise idée, comme par magie, le lendemain, le « bonjour, j’ai le ciel lavé le plus bleu, le plus clair et le plus joli de toute la terre ». Lire la suite

Un dimanche entre Roscoff et Morlaix

DSCN5955Notre deuxième jour dans le Finistère signifiait aussi « retour vers Rennes », j’avais pensé garder Morlaix comme étape sur notre route. Notre hôte nous a conseillé (merci à lui) de faire le détour par Roscoff « puisque vous êtes dans le coin ». Un solide petit-déjeuner plus tard, nous sommes partis sous un grand ciel bleu et un soleil éclatant (ironie) vers la Baie de Morlaix. Lire la suite

One picture an hour : une journée dans la Presqu’île de Crozon

DSCN5854Si vous me suivez sur Instagram, vous savez sans doute que nous avons passé le week-end à deux dans le Finistère pour mon anniversaire. Alors comme je ne m’étais pas livrée à l’exercice depuis longtemps, j’ai pensé qu’un petit « une photo par heure » conviendrait parfaitement pour illustrer la journée de samedi… Lire la suite

Mes indispensables produits bretons

DSCN5715

Le billet de l’autre jour sur le lait Ribot m’a amenée à réfléchir sur le contenu de nos placards et du frigo à la maison, plus exactement sur l’origine des produits que l’on consomme quotidiennement. En fait je me suis vite rendue compte qu’inconsciemment, on achète pas mal de produits locaux, français idéalement mais aussi bretons. J’ai alors décidé de faire l’inventaire de ce que l’on trouvera presque toujours dans ma cuisine… Lire la suite