Retour au bercail et hamburgers au gorgonzola et échalotes confites

Diantre ! Quasiment trois semaine sans un billet, sans compter celui d’avant-hier, on pourrait se demander s’il y a des survivants par ici ! « Est-ce que quelqu’un m’entend ? »* Je crois que cela ne m’était encore jamais arrivé, même pendant les vacances d’été. Cette pause a été le résultat cumulé de plusieurs raisons, que je vais vous énoncer ci-après si vous le voulez bien.

Non que je doive me justifier quant au silence radio du blog depuis quelque temps, mais je trouve un peu difficile de balancer le premier vrai billet de l’année sans la moindre explication… Lire la suite

Publicités

Tête de pioche

DSCN6089Parfois, je me dis que les enfants ont un sixième sens pour nous faire culpabiliser, nous parents (et peut-être encore à plus forte raison, les mamans), dès que nous prenons un peu de temps pour nous. Citons par exemple (complètement  par hasard), ma soirée de vendredi dernier.  Lire la suite

Pâte à tartiner-maison au chocolat et aux épices

DSCN5624Samedi matin, j’avais rendez-vous avec notre médecin, pour tenter de tirer au clair mon histoire de pied douloureux depuis trois mois, suite à une soi-disant entorse faite en courant (un running, je précise, pas après les z’enfants en mode mère hystérique)(un comble, bien la peine de s’être mise sérieusement aux activités sportives pour se faire mal et être contrainte au repos ensuite)(j’y reviendrai), parce que je ne peux plus courir (running donc) ni danser, malgré une chevillère, des séances d’ostéopathie et du repos. Du repos, HAHAHAHA rire très très jaune, ce gros mot que toute maman-active-normalement constituée a banni de son vocabulaire et dont elle ignore même la signification depuis le premier cri de son premier enfant. Lire la suite

Friday news #15

décembre 141212Je suis un peu moins assidue par ici en ce moment, ce ne sont pas les sujets qui manquent, mais je ne sais pas, j’ai parfois un peu l’impression de tourner en rond, ou de parler de choses qui ne vont pas être dignes d’intérêt… Le syndrome de la fin de l’année peut-être ? Et puis, clairement, ces journées de décembre sont tellement courtes qu’elles me filent entre les doigts, et que le soir venu, après le rush du 18-20h passé, je n’ai plus le courage de me mettre à publier. Enfin, pour un minimum d’inspiration, j’ai besoin d’une photo, c’est comme ça, dans la rédaction d’un post je commence toujours par la photo, et ces dernières semaines, prendre une photo pas trop dégueu quand on vit comme des rats, dans le noir de 17:00 à 08:00 (i. e. les heures libres), ben ça motive pas des masses. Alors oui, si j’étais organisée, je ferais un planning tout bien rempli avec mes idées de billets à l’avance et prendrais les photos le week-end. Dans un monde parfait. Mais je suis une blogueuse en carton, avec un quotidien tout ce qu’il y a de plus normal en réalité. Allez, les dernières nouvelles en vrac, pour bien finir la semaine… Lire la suite

L’équipe des bras cassés

Quand on commence à devenir accro au sport (hein, est-ce bien Covima qui parle ?)(oui, oui), on oublie un peu facilement que le corps n’est pas un robot infaillible, et on n’ose pas imaginer une seconde que les activités sportives, si bénéfiques soient-elles, ça peut faire mal aussi. Lire la suite

Le sourire à trous

DSCN8982Niveau développement moteur, les z’enfants n’ont pas été super forts dans la marche précoce, on peut même dire qu’en se décidant à se lever à presque 21 mois, Timouton a battu des records de trois-pattes (parce que le quatre-pattes, a pas connu non plus). En revanche, niveau dents, là c’est autre chose. Ce ne sont ni le dentiste ni l’orthodontiste qui diront le contraire… Lire la suite

Mademoiselle Lunettes

IMG_0161

Lors de notre dernier rendez-vous avec les z’enfants chez l’ophtalmo, ce dernier en sortant du cabinet m’en avait redonné un autre quelques semaines plus tard, pour un examen approfondi des yeux de Misspaillettes. J’ai retenu mon souffle à l’énoncé de son diagnostic, il soupçonnait en effet un trèèèès léger astigmatisme à un oeil. Après la dentition d’actrice américaine qu’elle arborera avec fierté dans quelques années, quand son traitement orthodontique sera terminé, après la correction d’un éventuel déséquilibre à l’aide de semelles orthopédiques à la rentrée, je m’apprêtais à rentrer une nouvelle fois dans les petits papiers de notre mutuelle, qui allait devoir, si l’examen le confirmait, prendre en charge des lunettes. Lire la suite

Soirée-vomito pour maman-solo

280114

J’ai eu l’excellente idée de me vanter pas plus tard que ce week-end, que nos z’enfants étaient rarement malades. La vie qui devait m’écouter d’une oreille attentive s’est chargée dès hier de me remettre à ma place, d’un méchant coup de manivelle. Ça m’apprendra à crâner sur le carnet de santé quasi-vierge de la progéniture, tiens. Lire la suite

Femme à lunettes

DSCN7880

Les lunettes et moi, c’est une histoire qui roule. Peut-être que si j’avais été contrainte à des culs-de-bouteille depuis la maternelle, je ne dirais pas la même chose, mais j’ai la chance d’avoir eu de bons yeux jusqu’à la trentaine. Mais depuis plusieurs années maintenant, la myopie, certe légère, s’est installée, et le port des lunettes est un confort dont je ne peux plus me passer, mes journées devant l’écran d’un ordinateur n’arrangeant pas les choses. Lire la suite

Mes z’enfants, ma ruine

orthodontie 081013

Dans toutes les familles, à la naissance d’un premier enfant, on prévoit pas mal de dépenses pour son sommeil, les voyages, son dressing de bébé. Quand Misspaillettes est née, il y a bientôt 12 ans – diantre – le Bon Coin n’existait pas, sinon avec le recul je pense que je serais d’abord allée y zieuter les articles recherchés plutôt que de franchir la porte des enseignes de puériculture. Lire la suite