Avant-première

Rennes 150308Vendredi c’était les 41 ans de Chérimari. J’avais très envie de mettre à profit le radieux week-end de printemps qu’on nous avait promis pour sortir, mais celui-ci en avait décidé autrement et trouvé que se déguiser le lendemain de son anniversaire en Charles Ingalls pour aller dans la forêt couper du bois (en prévision d’un prochain hiver) était bien plus drôle, out donc la sortie du samedi. Lire la suite

Publicités

Verrines banane chocolat confiture de lait

verrines bananeMardi dernier, pendant la première semaine des vacances d’hiver des z’enfants, on a profité de l’absence de ces derniers de la maison pour aller dîner avec Chérimari. Celui-ci m’a proposé sur le chemin du retour (on venait de les déposer chez les grands-parents) : « On va manger quelque part ? » et comme moi, il ne faut pas me le dire deux fois, on a filé vers une crêperie de Mapetiteville. En plus, ça nous ferait un dîner anticipé de la Saint-Valentin, puisqu’on… ne la fête pas, ça commence à se savoir depuis le temps que je le dis ici. Sauf qu’en fait, au lieu d’un dîner sympa, on a eu droit à un dîner de c*ns. Lire la suite

Les soirées-taxi

définition maman

Gérer le planning d’un tribu de cinq personnes est un exercice quotidien mettant mon solde de neurones à rude épreuve, et constitue un excellent entraînement pour la vie professionnelle qui m’oblige en permanence à ne pas avoir les deux pieds dans le même sabot. Le bonheur, c’est que ça change à chaque rentrée scolaire. Pour mettre toutes les chances de mon côté, je peux compter sur ma légendaire organisation, et l’aide de quelques outils indispensables, comme le calendrier familial qui trône dans la cuisine, les petits mots écrits au tableau ou mon agenda toujours à portée de main. Malgré cela, j’ai parfois quelques (mémorables) oublis, personne n’est parfaite. Aucune faute dans la phrase précédente. Lire la suite

C’est une (petite) maison bleue

DSCN9645A la maison, il y a toujours des travaux qui souffrent tellement de notre procrastination qu’on finit par passer à côté sans plus les voir. La salle-de-bains a failli passer par cette étape, programmée, déprogrammée, reprogrammée et enfin réalisée après des années d’attente (oui je sais, toujours pas de photos, mais il me manque juste un objet pour la photographier)(UN seul objet, et pas des moindres : le luminaire)(doit être encore au stade des neurones de son concepteur celui-là, vu que tout ce que je vois est moche). Il faut vraiment que quelqu’un se penche sur la question des luminaires de salle-de-bains jolis, mais pour lesquels on n’est pas obligé d’entamer son PEL, m*rdum quoi. Je soumets la question au gouvernement ? Donc parmi ces travaux, figurait l’abri de jardin à repeindre… Lire la suite

Bonne fête wonderful papa !

Bonne fête Papa !La fête des mères ou celle des pères, ce sont les z’enfants qui nous la souhaitent. Pas de cadeau entre nous, il n’est pas mon papa (j’en ai un) et je ne suis pas sa maman (manquerait plus que ça)(il en a une aussi). Mon cadeau à moi, pour la fête des mères, serait éventuellement une journée entière, voire deux, soyons folle, sans linge-popote-rangement, mais ça, ça n’existe pas vraiment. Donc à part les cadeaux bidouillés avec tout l’amour que nos rejetons peuvent y mettre, en ce jour de fête, pas de cadeau à l’autre parent. Enfin, ça c’était il y a pas plus tard qu’une semaine… Lire la suite

40 ans surprise !

DSCN8108Il y a 2 semaines, Chérimari a passé une étape, en quittant une dizaine et en entamant une autre. Il le vit plutôt bien, d’autant qu’il aime à répéter à la maison que, quand cette question du nombre d’années arrive dans la conversation, on trouve assez souvent qu’il fait plus jeune que son âge. C’est toujours bon pour le moral, ou à défaut pour l’ego. Moi-même, bien que je m’abstienne de le lui dire trop souvent, je trouve qu’il vieillit bien. Bref, le 06 mars, Chérimari a eu 40 ans. Lire la suite

La plonge

DSCN8081Il y a quinze jours, notre lave-vaisselle (aka l’appareil électroménager qui avec sa collègue la machine à laver, n’a droit ni aux congés payés, ni à l’arrêt maladie), s’est mis en grève sans aucun préavis. Cette contrariété supplémentaire à une semaine déjà bien chargée nerveusement a contribué à expliquer, en partie, le sac de mauvaise humeur vidé ici-même dernièrement, c’est bien y’en a qui suivent dans le fond. Évidemment, j’étais seule sans mari à la maison pour éventuellement négocier un accord avec la bête, qui n’a rien voulu entendre. Pourtant, la diplomatie, c’est plutôt mon truc en général (hin hin hin)… Lire la suite

God save the Queen size

IMG_0075

Je disais l’autre jour que j’aimais bien quand l’occasion -trop rare- se présente, dormir à l’hôtel, à condition bien sûr qu’il soit joli et confortable. Rien que le fait de passer la nuit à l’extérieur pour une nuit ou plus est, je trouve, une évasion, comme un voyage même tout près de chez soi. Et dans les critères qui me font apprécier l’hôtel, bien sûr, il y a le lit, encore plus quand celui-ci a des dimensions indécentes qui ne rentrent dans aucune chambre normale. Lire la suite

Nouvelles en vrac et dans le désordre

Sur le chemin de l'école

Cette semaine, je n’ai travaillé que deux jours, et ai bénéficié d’un très long week-end. Pourtant j’ai l’impression d’avoir fait l’inverse, pourquoi cinq journées à la maison passent-elles aussi vite, et me laissent le sentiment ce soir que je n’ai rien fait (ou presque) ? Sans doute parce que, mine de rien, notre temps a été bien rempli. Tout de suite, le sommaire. Lire la suite