Juin, le mois fantôme

https://scontent.cdninstagram.com/t51.2885-15/s640x640/sh0.08/e35/13277780_1032021453533150_1366776731_n.jpg?ig_cache_key=MTI2Mzk4MjIwMTAyNzI3MDM3MA%3D%3D.2

Mais où est passé Juin ? Ce fourbe est déjà fini alors qu’on a eu droit à quoi, 3 heures d’ensoleillement à tout casser ? La déprime n’est pas loin, je pense que quelque part, dans une autre vie, on a dû tous être très méchants dans cette partie de la France, au nord d’une ligne La Rochelle-Metz (c’est ce que dit Louis Bodin tous les matins pour, le pauvre, essayer de nous vendre une météo plus sinistre tu meurs)(guess what ? C’est là que j’habite)(avec Chérimari on est à deux doigts de vendre la maison pour déménager à Marseille), pour avoir droit à la pire mousson que cette moitié du pays ait jamais connue. Lire la suite

Publicités

Bonne fête Mamaaaaaan !

Dimanche dernier, je ne m’attendais pas particulièrement à être fêtée, même si une petite attention fait toujours plaisir. Timouton m’avait annoncé avec une petite moue mi-déçue mi-résignée la semaine précédente : « Ben désolé, hein, mais en fait on va préparer un cadeau-des-parents, donc je te le donnerai plus tard ». Puis au moment de préparer ses affaires le soir, il m’a demandé des pots de yaourts en verre, qui ont voyagé toute la semaine dans le cartable. C’est mal barré. Heureusement je peux toujours compter sur les bonnes intentions de nos belettes, qui se sont discrètement éclipsées samedi pendant notre tournée à la jardinerie du coin, afin de m’offrir ce joli mug et du thé très parfumé dimanche matin au petit déjeuner. La fête des mères était sauvée. Lire la suite

La semaine « too hot » (hot damn)

{ ANNONCE }<br />
Suite aux nombreuses demandes, je vais ré-ouvrir la boutique en ligne Etsy, MARDI PROCHAIN, le 16 juin - de 18h à minuit (et après je ferme ferme jusque quelques semaines avant Noël je pense). J'ai refait des badges "maîtresse", mais sinon je ne remets en vente que le mon stock restant, je ne ferai pas de réimpression des cartes pour le moment, désolée (je ne gagne vraiment pas grand chose sur ces produits quand on compte les coûts d'impression, de fabrication, de packaging, d'achat d'enveloppes et tout et tout donc c'est surtout pour vous faire PLAISIR ♥).<br />
Je ferai les envois la semaine suivante (donc pour la fête des pères je suis désolée ça sera trop juste). J'espère que ça vous convient malgré tout !<br />
Très bon week-end, bon apéro toussa toussa !

crédit photo : matouchou

On y est ! Depuis lundi jusqu’à dimanche prochain, je suis en mode ultra-connectée, je vérifie mes mails 15 fois par jour, je coche et décoche des to-do lists aussi profondes que le Grand Canyon, il fait 50°C dans ma boîte cranienne, je me shoote à la caféine… Bref je suis en é-bul-li-tion ! Lire la suite

Mademoiselle « Last minute point com »

En rentrant à la maison hier soir, j’ai senti de l’électricité dans l’air. Misspaillettes tapait frénétiquement sur le clavier de l’ordinateur familial, le cerveau en ébullition et les doigts produisant le même bruit qu’un levier de Remington qu’un imprimeur aurait brutalement décidé de brancher sur du 380 V, pour situer. J’ai tout de suite deviné la raison de cet énervement : l’abécédaire pour le cours de français, qui n’en était qu’à ses prémices. A rendre pour le lendemain, soit aujourd’hui. Sachant que le devoir en question était donné depuis… un bon moment. Voyant qu’elle répondait à peine à mon « Bonsoir, ça va ? », et n’osant la toucher de peur de me prendre une décharge, je suis redescendue préparer le dîner. La soirée allait être longue. Lire la suite

Hystérie maternelle

mistercat 11 2014Ça faisait longtemps que ça ne m’était pas arrivé. Deux mois je crois, si on considère que deux mois, c’est long. Tout est relatif. Pourtant on n’est pas jeudi. Mais ça couvait depuis quelques semaines, il fallait bien que ça sorte. Ce soir je me suis littéralement transformée en cocotte-minute, sans la soupape d’évacuation, et j’ai explosé devant des z’enfants médusés qui n’ont rien vu venir. Lire la suite

Very bad week

café terrasseLe mois dernier, quand le Boss m’a demandé si je voulais quelques jours de congés pendant les vacances d’hiver, j’étais prête à dire non. J’avais déjà pris une pause à Noël, et surtout je voulais garder quelques jours pour partir au printemps (hiiii). D’un autre côté, l’activité étant assez calme en ce moment, je n’allais pas me retrouver submergée au retour si je ne m’absentais que 3 jours, et puis ça simplifierait la garde des z’enfants. J’ai donc accepté. Mauvaise idée. J’aurais mieux fait d’y réfléchir à deux fois, en fait, car ça n’a pas tout-à-fait pris la tournure que j’attendais.

Lire la suite

La plonge

DSCN8081Il y a quinze jours, notre lave-vaisselle (aka l’appareil électroménager qui avec sa collègue la machine à laver, n’a droit ni aux congés payés, ni à l’arrêt maladie), s’est mis en grève sans aucun préavis. Cette contrariété supplémentaire à une semaine déjà bien chargée nerveusement a contribué à expliquer, en partie, le sac de mauvaise humeur vidé ici-même dernièrement, c’est bien y’en a qui suivent dans le fond. Évidemment, j’étais seule sans mari à la maison pour éventuellement négocier un accord avec la bête, qui n’a rien voulu entendre. Pourtant, la diplomatie, c’est plutôt mon truc en général (hin hin hin)… Lire la suite

Maman, elle a le droit de grogner

« Maman, t’as pas dormi ? » / « De toutes façons, tu fais rien que me grogner dessus ! » / « Vraiment, t’es toujours de mauvaise humeur le dimanche ! ». 3 interlocuteurs différents*, 3 phrases du même acabit à mon encontre en une semaine.  Ça mérite peut-être que je m’y arrête quelques minutes, au moins ici… Lire la suite

Le pouvoir insoupçonné du sapin de Noël

 

DSCN7662

Le week-end dernier s’annonçait comme calme, juste un repas à préparer pour nos invités du samedi soir. Le seul impératif était l’achat du sapin, et la décoration de celui-ci. Rien de bien extraordinaire en somme. Sauf que, j’aurais dû m’y attendre, ça ne s’est pas tout-à-fait passé comme prévu… Lire la suite