Mademoiselle « Last minute point com »

En rentrant à la maison hier soir, j’ai senti de l’électricité dans l’air. Misspaillettes tapait frénétiquement sur le clavier de l’ordinateur familial, le cerveau en ébullition et les doigts produisant le même bruit qu’un levier de Remington qu’un imprimeur aurait brutalement décidé de brancher sur du 380 V, pour situer. J’ai tout de suite deviné la raison de cet énervement : l’abécédaire pour le cours de français, qui n’en était qu’à ses prémices. A rendre pour le lendemain, soit aujourd’hui. Sachant que le devoir en question était donné depuis… un bon moment. Voyant qu’elle répondait à peine à mon « Bonsoir, ça va ? », et n’osant la toucher de peur de me prendre une décharge, je suis redescendue préparer le dîner. La soirée allait être longue. Lire la suite

Le Post-it anniversaire

IMG_0052

Lundi dernier, Misspaillettes a eu 12 ans ; et quand elle est rentrée le soir, au moment où je demande aux z’enfants comment s’est passée leur journée, elle m’a dit avec un sourire Ultra-bright (rapport aux bagues de l’appareil) jusqu’aux oreilles : « oh c’était super, les copines avaient fait des tas de post-it qu’elles avaient collés partout sur le casier ! » Lire la suite

Le pays joyeux de la pré-adolescence

cookies 261113

On avait déjà un avant-goût de ce que Misspaillettes nous réservait au tournant de notre vie de parents. Depuis le début du CM1, quelques petits signes étaient là, tapis dans l’ombre, imperceptibles d’abord puis de plus en plus évidents à la rentrée suivante. Mais à l’arrivée en 6è, j’avoue, (pour reprendre une de ses expressions favorites), c’est le virage. Ça y est, on a une pré-ado à la maison. Des preuves ? Mais y’a qu’à demander, des jours que je réfléchis à ce sujet et que les idées viennent toutes seules amener de l’eau à mon moulin.  Lire la suite

La chambre de collégienne

DSCN7556

Ce qu’il y a de bien avec une tribu, détenue à 50 % de son capital par une cinglée de déco et aux goûts nouveaux à chaque changement de saison, ou presque, c’est qu’on peut être sûr que la maison qui l’abrite ne sera jamais la même des années durant. Et ce, malgré les pitoyables « c’est la dernière fois que je touche à un pinceau, tu m’entends ? » aboyés par Chérimari à chaque fois que j’ose prononcer le mot qui fâche : travaux.

A peine le salon -toujours pas terminé complètement à mon idée- et l’escalier refaits, on a j’ai aussitôt envisagé un nouveau projet : la chambre de Misspaillettes, pour sa rentrée au collège. Lire la suite

Egalité jusqu’au bout des running

cross collège 1013

La semaine dernière, un soir au dîner, Misspaillettes nous annonce que dans quelques jours, elle va courir avec sa classe le cross interclasses 6è-5è du collège. Et d’ajouter, avec une pointe de colère : « Eh ben, tu sais quoi, les filles, elles vont courir moins que les garçons ! » Etonnée, le souvenir de mes propres épreuves – au sens propre- de collégienne dans le domaine remontant à quelques années, je demande : « Courir moins, comment ça ? » Et elle, remontée comme un coucou suisse en retard : « Ben oui, les filles vont faire 2.2 km et les garçons, eux, 2.5 km ! Et pourquoi on ferait pas comme eux, nous ? » Lire la suite

Paillettes forever

DSCN7364Claude François chantait les magnolias, la boule à facettes serait bien le seul truc en commun avec lui, car chez Covima et ses belettes, on fredonnerait plutôt l’air de la paillette. En grandissant, les filles ont délaissé petit à petit les accessoires de petite fille, bien que le rose ait encore de beaux jours devant lui, j’en porte moi-même de temps en temps. Mais s’il y a quelque chose qui reste indétrônable sur le piédestal de fournisseur officiel de bonne humeur pour les jours gris à la maison, et croyez-moi tout n’est pas cœurs, bulle de savon et Bisounours, c’est bien la paillette. Lire la suite

Rentrée zen

Si je ne devais garder qu’un seul mot pour qualifier la matinée d’hier, ce serait celui-là : zen. Et si je plonge en arrière dans les précédents crus de la rentrée, celle-ci a sans doute été la plus cool que nous ayons vécue jusque là. Pourtant, que de changements cette année !

Le virage avait commencé il y a quelques mois, lors de l’inscription de Misspaillettes au collège. Là, on a bien senti le vent tourner, genre les ennuis commencent. Ça s’est accentué avec la fin de l’année qui approchait, ce petit pincement au cœur de dernière fois pour notre aînée, impliquant une suite encore inconnue, et le débarquement (carrément)(c’en est un) des listes de fournitures. Soufflez madame, ça va bien se passer. Lire la suite

Le deuxième effet Kiss-cool

inscription 060313

Il y a un mois, pendant les vacances d’hiver, nous avons pris rendez-vous avec le collège pour y inscrire Misspaillettes pour la rentrée prochaine. Passé le premier « choc » psychologique de remettre les pieds, lors de l’opération Portes Ouvertes, dans l’ancien établissement où Chérimari et moi avons traîné nos guêtres à la fn des années 80 (au secours), sans même nous croiser (si j’avais su, bref), on a remis le couvert pour le rendez-vous officiel avec la directrice, en compagnie de notre aînée. Lire la suite

Coup de vieux

0902

Quand Misspaillettes est rentrée cette année en CM2, j’ai eu un imperceptible (mais je l’ai senti quand même) pincement au coeur. Ce n’était pas possible que cette « petite » qui chausse du 36 fillette entame déjà sa dernière année de primaire ? On a dû se rendre à l’évidence, les petits changements qui s’opèrent témoignent que la belette grandit et que ce n’est pas fini ! Lire la suite