#JDM*

*spéciale dédicace à Mimilady, mon alter-ego des journées pas-de-bol.

« Ne jamais tenir une chose pour acquise » ou bien « l’exception qui confirme la règle« , ça vous dit quelque chose ? Même si je n’aime pas trop résumer les petits évènements de la vie quotidienne par ces phrases toutes faites, je dois bien avouer que quelquefois, l’adage se vérifie. Aujourd’hui par exemple : c’est mardi. Eh bien ce mardi avait de forts accents de jeudi. (N’étant pas superstitieuse, je ne veux même pas savoir ce que jeudi me réservera.) La preuve ? Mais elle vous en prie, entrez donc et asseyez-vous ! Lire la suite

T’as de la chance, tu fais le pont !

Attention, billet à fort taux de râlerie. Je dois reconnaître que depuis bientôt un an que je retravaille, je ne suis pas tombée dans la pire des boîtes puisque la mienne fait systématiquement les ponts. Après il faut tomber dans les bonnes années, celles-à-salariés j’entends, car l’année où les jours fériés tombent un samedi, c’est un peu ballot. Pour ce millésime 2012, je n’ai pas trop à me plaindre, d’autant plus que les z’enfants font eux aussi les trois ponts, et auront de l’école les mercredis, ce qui va me simplifier le planning. Mais comme toute médaille a son revers, et que j’ai décidé de vider mon sac, ici étant encore le meilleur endroit pour le faire, le « pont » présente aussi quelques inconvénients, notamment pour la mèredefamillenombreuse. Lire la suite

La main à la pâte

Quand tu ne connais pas encore l’immense bonheur de devenir mère, et que tu te projettes dans l’avenir, tu imagines, pauvrette, que ta progéniture sera toujours propre et bien amidonnée. Dans tes rêves. Sache que quand tu franchis le level du dessus,  un-enfant-aux-mains-sales, c’est un euphémisme. Vêtements, chaussures, têtes avec ou sans poux seront une lutte du quotidien à garder propres. Et quand ils vont à l’école, c’est pire. Lire la suite

Le poids des devoirs

Ah, les devoirs… tout un programme, sans aucun jeu de mots. Depuis le lancement de la quinzaine sans devoirs, on peut dire que l’initiative fait parler d’elle et remet sur le bureau un vieux débat jamais clos… et tant mieux ! Alors comme je ne pouvais définitivement pas passer à côté de ce sujet ô combien sensible à la maison, je m’engouffre à mon tour dans la brèche faille. Vous avez bien cinq minutes (ou plus, suivant votre vitesse de lecture) ?

Lire la suite

Au bout du rouleau (avant le printemps)

source Etsy

Je préfère prévenir, ce billet n’est pas d’une gaité folle. Enfin vous, il vous fera peut-être rire, qui sait. Ça va ressembler à du grand déballage-vidage de sac censé (me) faire du bien. Au cas où certains douteraient, la vie n’est pas toujours rose ici non plus, mais plutôt en demi-teintes en ce moment. Bon rien de bien grave, juste un petit coup de déprime de fin d’hiver qui pointe le bout de son nez. Lire la suite

Vas-y Coco, répète !

Hier soir, 19h15. Les z’enfants, à table ! Les z’enfants, à table ! Les z’enfants, à table ! A table ! A TAAAAAABLEEEEE !!! Ah enfin ! Vous vous êtes lavés les mains ? Timouton ? Non ? Bon eh bien vas te laver les mains. Non tu ne t’assieds pas à table et tu ne touches pas à ton assiette avant d’avoir lavé tes mains. Vas-y maintenant ! Mais b****l va laver tes mains ! Voilà c’est mieux. Lire la suite

Petites nouvelles du vendredi #5

Thank God It’s Friday ! Toute la journée, j’ai eu cette petite phrase à tourner en boucle dans ma tête, ces temps-ci le vendredi est ma journée préférée de la semaine (de travail). Paradoxe est un mot qui pourrait bien la définir aussi, cette semaine, tant elle a défilé à la fois si vite et si lentement. Allez un petit tour des dernières nouvelles en vrac : Lire la suite

La journée internationale de mes droits

source la Provence.com

J’avais pourtant dit que je passerais outre aujourd’hui… Mais souvent femme varie ! Et comme le cerveau d’une femme, ça ne fonctionne pas uniquement avec ses hormones, (n’est-ce pas ?), j’ai réfléchi toute la journée (ch’suis fatiguée) pour faire la journée de mes droits à ma sauce. Lire la suite