Le goûter des 7 ans avec les copains

DSCN0015

Après les vacances de la Toussaint, l’évènement pour Timouton, c’était le goûter d’anniversaire organisé le samedi après-midi qui suivait la rentrée, réclamé à corps et à cris depuis la rentrée, la vraie, celle de septembre. Sachant qu’il est de fin octobre, le Champomy avait le temps de couler sous les ponts. Mais quelque chose dans son inconscient devait l’alerter sur de possibles oublis de notre part. C’est vrai, l’an dernier à la même époque, le goûter d’anniversaire avait été sans cesse remis à plus tard, par manque de temps (et un peu de volonté de ma part aussi, j’avoue), et ni vu ni connu on était déjà rendu à Noël, han tu te rends compte on ne va pas le faire maintenant quand même (mauvaise mère)(100% assumé). Lire la suite

L’équipe des bras cassés

Quand on commence à devenir accro au sport (hein, est-ce bien Covima qui parle ?)(oui, oui), on oublie un peu facilement que le corps n’est pas un robot infaillible, et on n’ose pas imaginer une seconde que les activités sportives, si bénéfiques soient-elles, ça peut faire mal aussi. Lire la suite

7 ans ♥

DSCN9972b

Dimanche notre Timouton a soufflé ses 7 bougies. Pour l’occasion, nous n’avions rien prévu de spécial, juste un week-end tranquille à la maison, puisque ce sont les vacances. Le goûter d’anniversaire que je ne risque pas d’oublier (il a mis en fonction depuis le 1er octobre la touche « rappel automatique » chaque jour) attendra la rentrée, souhaitez-moi bonne chance. Un soleil encore plus éclatant que le jour de sa naissance était lui aussi de la fête, et Timouton avait un sourire jusqu’aux oreilles au saut du lit. On a même réussi à lui faire croire qu’on aurait fêté ça le soir, puisqu’il est né à l’heure de l’apéro du dîner. Toute la journée, coups de téléphone et messages se sont succédés pour lui souhaiter son anniversaire, auxquels il s’est empressé de répondre lui-même. Lire la suite

Mieux qu’une lettre à la Poste {rentrée 2014}

Mardi matin, les z’enfants s’étaient levés de bonne heure et de bonne humeur. Normal, Chérimari avait fait le tour des chambrées pour réveiller la progéniture ; quand c’est moi qui m’y colle, j’ai droit à une tout autre chanson. Ceci explique cela. On ne parle jamais trop du rôle des papas le matin. Surtout le matin de la rentrée. Tout de suite, le débriefing du tiercé, dans le désordre. Lire la suite

De l’influence de Grey’s Anatomy sur les z’enfants

Si Chérimari et moi sommes des enfants de la télé, y’a qu’a demander à notre cousine C. qui est imbattable sur tous les génériques de dessins animés/émissions/séries des années 80 et les reconnaît dès les premières notes, les z’enfants sont incontestablement ceux d’internet. Et nos kids ne sont certainement pas les derniers à jouer du clavier à la moindre occasion (parfois on aimerait bien qu’ils le lâchent un peu), Lire la suite

Le sourire à trous

DSCN8982Niveau développement moteur, les z’enfants n’ont pas été super forts dans la marche précoce, on peut même dire qu’en se décidant à se lever à presque 21 mois, Timouton a battu des records de trois-pattes (parce que le quatre-pattes, a pas connu non plus). En revanche, niveau dents, là c’est autre chose. Ce ne sont ni le dentiste ni l’orthodontiste qui diront le contraire… Lire la suite

La madeleine du dernier jour d’école

DSCN8977La dernière semaine d’école a été vécue en mode « cool » par Miniprincesse et Timouton : pique-niques, sorties et pour le dernier jour un goûter réunissant tous les enfants étaient prévus. La découverte de la classe de l’an prochain, incluant la maîtresse qui les aura à la rentrée a eu lieu aussi, une idée plutôt chouette mise en place pour éviter l’insoutenable suspense jusqu’en septembre, bien trop long, tu ne te rends pas compte, Maman. Voilà, les cartables sont maintenant rangés, la liste de fournitures bien en évidence sur mon bureau en bazar, je déclare officiellement ouverte la saison des vacances ! Lire la suite

Si tu vas à Rio…

foot plageL’autre soir au dîner, la discussion portait sur la Coupe du Monde. Timouton, qui n’y connaît pas grand-chose mais la joue comme Beckham façon consultant es-ballon rond, lui manque plus que le costume et le casque sur la tête de commentateur télé, n’est pas avare en ce moment de commentaires et de réflexions sur le moindre carré de pelouse foulé de crampons… Lire la suite