Dimanche campagne

DSCN6778

Il y a quinze jours commençait un regain d’été indien, qui a repoussé à plus tard la sortie des écharpes et des manteaux. Ce dimanche-là il faisait tellement beau qu’il aurait été criminel de rester enfermés. Alors après avoir argumenté quelques minutes avec les z’enfants qui eux, passeraient bien leurs journées à l’intérieur (parfois je me demande quelle drôle d’idée nous avons eue d’investir dans une maison + jardin il y a 12 ans, un appartement leur aurait aussi bien convenu)(quoique, vu le niveau sonore dont ils sont capables, souvent, je me dis qu’on aurait eu des soucis de voisinage, non une maison et un jardin finalement, c’est mieux), et malgré des arguments sans fondements, du style : « mais pourquoi on va se promener ? » Décodage : je veux finir mon épisode de Grey’s Anatomy/Flash/de discuter sur Instagram avec les copines, « marcher ? J’aime pas marcher, c’est pour les papys et les mamies ! » Décodage : vlan dans ta face pour te rappeler que tu es bien installé dans la génération parents relous nés au siècle dernier, « mais qu’est-ce qu’on va faire ? » « Ben marcher, tiens ! » Décodage : je suis perdu sans mon iPod/mes Lego/mon livre, les dimanches c’est trop nul, j’ai dit « ouste, tout le monde dehors ! ». Et je viens probablement de taper la phrase la plus longue du blog. Lire la suite

14 juillet

DSCN6240De temps à autre, les z’enfants -surtout Miniprincesse et Timouton– émettent encore à vive voix leurs regrets quant à mon travail qui occupe 5 jours de la semaine. Le point noir du mercredi a longtemps été une question épineuse, passent les années et le fait que les rejetons grandissent, et elles emportent dans leur bagage un peu plus de la culpabilité relative à cette poisse d’organisation de garde. En contrepartie, j’ai la chance, que dis-je, le privilège, de faire tous les ponts. Et celui du 14 juillet était faste cette année, puisqu’il permettait une escapade de 4 jours loin du bureau, il n’en faut pas plus pour trouver le reste de la semaine (soit 3 petits jours, vous savez compter comme moi) malgré les apparences, hyper long. Voilà pour la motivation des salariés, on n’est pas rendu. Lire la suite

Bons baisers de Carnac

Pour ce dernier grand week-end de mai, nous sommes partis à Carnac en famille. Et comme on s’était dit avec Chérimari que trois z’enfants ce n’était pas assez, on a embarqué aussi leurs cousines (grands fous que nous sommes), en garde chez nous. On a écumé les campings du coin il y a quelques semaines pour trouver l’endroit idéal, et surtout répondre au critère principal de la marmaille : UNE PISCINE ! Puis en attendant le départ samedi matin, on a jeté des sorts pour que le ciel soit clément, mais en tablant sur le Morbihan et son micro-climat, j’avais limité les risques ! Lire la suite

Un dimanche entre Roscoff et Morlaix

DSCN5955Notre deuxième jour dans le Finistère signifiait aussi « retour vers Rennes », j’avais pensé garder Morlaix comme étape sur notre route. Notre hôte nous a conseillé (merci à lui) de faire le détour par Roscoff « puisque vous êtes dans le coin ». Un solide petit-déjeuner plus tard, nous sommes partis sous un grand ciel bleu et un soleil éclatant (ironie) vers la Baie de Morlaix. Lire la suite

One picture an hour : une journée dans la Presqu’île de Crozon

DSCN5854Si vous me suivez sur Instagram, vous savez sans doute que nous avons passé le week-end à deux dans le Finistère pour mon anniversaire. Alors comme je ne m’étais pas livrée à l’exercice depuis longtemps, j’ai pensé qu’un petit « une photo par heure » conviendrait parfaitement pour illustrer la journée de samedi… Lire la suite

Avant-première

Rennes 150308Vendredi c’était les 41 ans de Chérimari. J’avais très envie de mettre à profit le radieux week-end de printemps qu’on nous avait promis pour sortir, mais celui-ci en avait décidé autrement et trouvé que se déguiser le lendemain de son anniversaire en Charles Ingalls pour aller dans la forêt couper du bois (en prévision d’un prochain hiver) était bien plus drôle, out donc la sortie du samedi. Lire la suite

Friday news #15

décembre 141212Je suis un peu moins assidue par ici en ce moment, ce ne sont pas les sujets qui manquent, mais je ne sais pas, j’ai parfois un peu l’impression de tourner en rond, ou de parler de choses qui ne vont pas être dignes d’intérêt… Le syndrome de la fin de l’année peut-être ? Et puis, clairement, ces journées de décembre sont tellement courtes qu’elles me filent entre les doigts, et que le soir venu, après le rush du 18-20h passé, je n’ai plus le courage de me mettre à publier. Enfin, pour un minimum d’inspiration, j’ai besoin d’une photo, c’est comme ça, dans la rédaction d’un post je commence toujours par la photo, et ces dernières semaines, prendre une photo pas trop dégueu quand on vit comme des rats, dans le noir de 17:00 à 08:00 (i. e. les heures libres), ben ça motive pas des masses. Alors oui, si j’étais organisée, je ferais un planning tout bien rempli avec mes idées de billets à l’avance et prendrais les photos le week-end. Dans un monde parfait. Mais je suis une blogueuse en carton, avec un quotidien tout ce qu’il y a de plus normal en réalité. Allez, les dernières nouvelles en vrac, pour bien finir la semaine… Lire la suite

Dimanche d’été indien à Saint-Malo

DSCN9950Vous avez demandé l’été indien, à la mi-octobre ? Ne quittez pas, une opératrice va vous répondre. Sérieux, heureusement que je n’avais pas encore fait la transhumance semestrielle de penderie, ça aurait été un peu dommage de ressortir de leur hibernation tee-shirts et Panama. Du coup, ce week-end l’uniforme était manches courtes et ballerines, pas de quoi me perturber plus que ça, je vivrais sans problème dans un pays à l’été sans fin, et aurais tout le loisir de rentabiliser les vêtements légers ! Lire la suite