Mes astuces anti-déprime hivernale

Ce n’est plus un secret pour personne, je ne suis pas une fille de l’hiver. A force de me l’entendre dire à la maison, tout le monde finit par me tourner le dos quand je commence la fameuse phrase : « vivement le printemps, j’en peux plus ! » et je finis par me retrouver à parler toute seule comme une vieille c****e. Résultat, je bavarde ici (toute seule aussi) mais ça défoule. J’ai rongé mon frein tout le mois de janvier, et miracle février est déjà presque fini. On me souffle que c’est comme ça tous les ans. Ah bon ? Merci de prévenir, on ne me dit jamais rien. Alors chaque année, pour patienter jusqu’au changement de saison, j’étoffe ma liste de petits trucs qui font du bien quand il fait moche dehors. Lire la suite

Super Mario

 DSCN5644 En général, je ne donne pas dans le registre « nostalgie ». Le « c’était mieux avant » ne passe pour ainsi dire jamais par moi, et le fait que les années 80 soient à nouveau sous les feux de la rampe, je n’y adhère pas plus que ça. Avouez, c’était craignos quand même, le fluo à tout va, les coupes de cheveux improbables et le jean neige. Je ne regrette absolument pas cette époque, pourtant toute mon enfance, et même si on vit une époque un peu dingue, je me sens très bien dans notre XXIème siècle, que ce soit au niveau de la musique, de la déco ou de ce qu’on se met sur le dos.

Lire la suite

Please don’t stop the music ! ♫

DSCN5635La musique, à la maison, c’est indispensable. Chérimari est d’ailleurs le premier à en réclamer dès qu’il franchit le pas de la porte, et c’est aussi un réflexe de mettre en route Deezer dès que j’arrive à la maison le soir. Ça me détend quand je cuisine, quand je fais le ménage ou tout simplement sans raison. A fond la caisse quand une chanson qu’on aime passe, ou une sourdine quand on est à table pour s’entendre parler quand même, il y a presque toujours un fond musical chez nous. Lire la suite

Verrines banane chocolat confiture de lait

verrines bananeMardi dernier, pendant la première semaine des vacances d’hiver des z’enfants, on a profité de l’absence de ces derniers de la maison pour aller dîner avec Chérimari. Celui-ci m’a proposé sur le chemin du retour (on venait de les déposer chez les grands-parents) : « On va manger quelque part ? » et comme moi, il ne faut pas me le dire deux fois, on a filé vers une crêperie de Mapetiteville. En plus, ça nous ferait un dîner anticipé de la Saint-Valentin, puisqu’on… ne la fête pas, ça commence à se savoir depuis le temps que je le dis ici. Sauf qu’en fait, au lieu d’un dîner sympa, on a eu droit à un dîner de c*ns. Lire la suite

« Le savoir-vivre » par Misspaillettes

DSCN5633

On a tous nos petits travers, nos manies, nos tics qui pour nous passent complètement inaperçus tant on est habitué à vivre avec, mais qui pour les autres peuvent vite devenir énervants.

Bien sûr, je suis la première à dire à Chérimari ou aux z’enfants « fais pas ci, ne dis pas ça », sans forcément m’auto-corriger moi-même, les gros mots dans la voiture vis-à-vis des autres conducteurs en sont le meilleur exemple, car c’est bien connu, c’est toujours la faute des autres et on se considère mieux que tout le monde. Lire la suite

Pâte à tartiner-maison au chocolat et aux épices

DSCN5624Samedi matin, j’avais rendez-vous avec notre médecin, pour tenter de tirer au clair mon histoire de pied douloureux depuis trois mois, suite à une soi-disant entorse faite en courant (un running, je précise, pas après les z’enfants en mode mère hystérique)(un comble, bien la peine de s’être mise sérieusement aux activités sportives pour se faire mal et être contrainte au repos ensuite)(j’y reviendrai), parce que je ne peux plus courir (running donc) ni danser, malgré une chevillère, des séances d’ostéopathie et du repos. Du repos, HAHAHAHA rire très très jaune, ce gros mot que toute maman-active-normalement constituée a banni de son vocabulaire et dont elle ignore même la signification depuis le premier cri de son premier enfant. Lire la suite