Un samedi aux Vieilles Charrues

Il y a dix jours, on est allé dans un endroit qui était sur ma liste-des-choses-à-faire-avant-d’être-trop-vieille-pour-ça* : le Festival des Vieilles Charrues, à Carhaix. Étant donné que les deux autres passaient du bon temps en colo, Misspaillettes aurait adoré nous accompagner aussi ceci dit, nous l’avons fait Chérimari et moi avec le seul enfant de la tribu qui restait, Miniprincesse. Lire la suite

14 juillet

DSCN6240De temps à autre, les z’enfants -surtout Miniprincesse et Timouton– émettent encore à vive voix leurs regrets quant à mon travail qui occupe 5 jours de la semaine. Le point noir du mercredi a longtemps été une question épineuse, passent les années et le fait que les rejetons grandissent, et elles emportent dans leur bagage un peu plus de la culpabilité relative à cette poisse d’organisation de garde. En contrepartie, j’ai la chance, que dis-je, le privilège, de faire tous les ponts. Et celui du 14 juillet était faste cette année, puisqu’il permettait une escapade de 4 jours loin du bureau, il n’en faut pas plus pour trouver le reste de la semaine (soit 3 petits jours, vous savez compter comme moi) malgré les apparences, hyper long. Voilà pour la motivation des salariés, on n’est pas rendu. Lire la suite

Enjoy the little things

Hello bonheur pour les pieds ! #birkenstock #newin #instashoes #jesuisunmouton #fashionvictim via @spartoogram #teambirkenstock

C’est vendredi, jour d’inauguration d’un nouveau genre de billet. J’ai déjà fait quelque chose d’approchant avec une sélection de choses vues, lues ou découvertes sur le net, il y a fort longtemps, quand je n’avais pas l’impression de m’être pris un TGV en pleine face tant le rythme de la vie quotidienne m’a bouffé toute mon énergie dernièrement. Je sais je l’ai déjà dit, non je ne radote pas (encore). Ou c’est l’approche de la *biiiiiiip*-taine qui fait que je résiste de moins en moins à la fatigue.

Bref, j’avais envie de faire quelque chose d’un peu différent, comme un inventaire de choses jolies, pratiques, et que j’ai aimées dernièrement, sans aucun rapport les unes avec les autres, c’est un peu ça l’intérêt de ce genre de post « fourre-tout ». Moteur, action ! Lire la suite

C’est pas le Club Med ici !

juin 2015 gd vacancesÇa y est, le moment le plus attendu (après Noël), est enfin arrivé : les z’enfants sont en vacances, youhou ! (danse de la joie)(enfin pour eux). Moi je viens d’entamer ma détention provisoire, la liberté conditionnelle commençant le jour de leur départ en colo, où je danserai à mon tour. Vilaine ! Lire la suite

La fête de l’école avec un petit goût d’avant-dernière dedans

DSCN6212Le dimanche, pour bien nous achever finir le week-end le plus éreintant de l’année, on est resté dans le thème festif. Après le gala de danse, quelques heures de sommeil pour ne pas faire peur aux autres familles l’après-midi, avec une tête de déterrée, on a enchaîné avec la fête de l’école. Lire la suite

Mise en scène

DSCN6142b

 Il y a dix jours, c’était LE gros week-end attendu, préparé et un peu craint aussi : celui du gala de danse de fin d’année de notre association. Cette fois, pour ma deuxième année de présidence, mon niveau de stress n’a pas atteint les nuages comme l’an dernier, cela étant dû sans doute à une préparation militaire et l’implication énergique de chacune des membres. En plus de son rôle de vigile très persuasif à l’entrée, j’ai même réussi à embarquer Chérimari au montage du son la veille du spectacle. Et au démontage à l’heure avancée de la nuit une fois le show terminé. Seul mon petit discours au début de la soirée a encore rendu mes mains (et ma voix) tremblantes, bien entendu, il y a eu des détails de dernière minute à régler, la technique a provoqué quelques sueurs froides pour que tout soit prêt, mais globalement, vendredi soir, on était au taquet. Tellement que notre trésorière a trouvé ça louche : « on est TROP prêt, c’est pas normal ». Hahahahahaha, un fichu coup du sort allait malheureusement lui donner raison. Lire la suite