Orientation professionnelle

DSCN6740Un petit extrait de conversation autour de la table du dîner.

Hier soir, Misspaillettes nous faisait une grande démonstration de ses compétences théâtrales appuyées de moultes jérémiades et expressions de désespoir quant à l’orientation, grand thème du collège à partir de la 4ème.

Lire la suite

Publicités

Vocation super-héros

Super-héros Timouton 02 2015A sept ans et demi, Timouton est en plein dans la période « super-héros ». A la maison, il mange, boit, parle, et même dessine « super-héros ». Et il en rêve aussi très certainement. C’est un des sujets de conversation récurrents avec les copains dans la cour de récré, et il nous fait bénéficier avec beaucoup d’enthousiasme de sa passion, sous l’indifférence à peine cachée de ses soeurs, au petit-déjeuner, au déjeuner et au dîner. Et aussi à l’apéro. Et parfois entre tout ça, quand une question cruciale du genre quel engin dirige un tel, ou « tu sais c’est quoi le super pouvoir de Super-Truc ? ». Lire la suite

« Le savoir-vivre » par Misspaillettes

DSCN5633

On a tous nos petits travers, nos manies, nos tics qui pour nous passent complètement inaperçus tant on est habitué à vivre avec, mais qui pour les autres peuvent vite devenir énervants.

Bien sûr, je suis la première à dire à Chérimari ou aux z’enfants « fais pas ci, ne dis pas ça », sans forcément m’auto-corriger moi-même, les gros mots dans la voiture vis-à-vis des autres conducteurs en sont le meilleur exemple, car c’est bien connu, c’est toujours la faute des autres et on se considère mieux que tout le monde. Lire la suite

De l’influence de Grey’s Anatomy sur les z’enfants

Si Chérimari et moi sommes des enfants de la télé, y’a qu’a demander à notre cousine C. qui est imbattable sur tous les génériques de dessins animés/émissions/séries des années 80 et les reconnaît dès les premières notes, les z’enfants sont incontestablement ceux d’internet. Et nos kids ne sont certainement pas les derniers à jouer du clavier à la moindre occasion (parfois on aimerait bien qu’ils le lâchent un peu), Lire la suite

Si tu vas à Rio…

foot plageL’autre soir au dîner, la discussion portait sur la Coupe du Monde. Timouton, qui n’y connaît pas grand-chose mais la joue comme Beckham façon consultant es-ballon rond, lui manque plus que le costume et le casque sur la tête de commentateur télé, n’est pas avare en ce moment de commentaires et de réflexions sur le moindre carré de pelouse foulé de crampons… Lire la suite

La maman des poissons

DSCN8183 Hier soir en rentrant à la maison, Timouton m’a balancé : « eh ben tu sais quoi ? Je connaissais ma dictée par coeur et la maîtresse m’a quand même mis un rouge ! » « Nan c’est vrai ? » ai-je répondu en faisant semblant d’être outrée par tant d’injustice, avant que le rejeton éclate de rire, tout fier de sa blague. « Poisson d’avril ! » (Evidemment).

Puis j’ai entendu les belettes chuchoter et se dépêcher de planquer des secrets avant que je ne les rejoigne. Je soupçonnais fort quelque chose en rapport avec la date du jour… Lire la suite

Super-héros, c’est pas un métier

Timouton, en bon petit dernier, trouve souvent à redire sur son statut de minipouss*. Surtout depuis la rentrée, quand ses sœurs sont passées définitivement dans la case « grande et responsable », de part leur statut de CM1 et de 6ème. Il râle beaucoup quand on le traite de petit, ne comprend pas les différences d’heure de coucher parce que ses sœurs sont un peu plus âgées, en gros « c’est pas juste, elles ont le droit et pas moi ». Malgré tout, je trouve moi qu’il y a un avantage à porter le bonnet d’âne du benjamin, c’est que dès le plus jeune âge, le dernier est stimulé par ses aîné(e)s. En langage, jeu, sorties… il a beau contester, il fait quand même plus de choses normalement accessibles à des enfants plus grands, que ses sœurs ne l’ont fait au même âge. C’est d’ailleurs souvent l’argument qu’on lui sort quand il conteste une décision parentale le concernant (à son désavantage évidemment, sinon on ne l’entend pas grogner vous vous en doutez).

Lire la suite

Le Club des 8 en Morbihan

St Cado 230313

Cela devait bien faire des années qu’on en parlait. Il me semble que cela remonte à tellement longtemps, que je ne sais même plus qui en a eu l’idée. L’occasion, en revanche, si : je crois que cela a été lancé dans la conversation lors d’un de nos dîners habituels de début d’année, entre l’huître et la langoustine : « Ce serait bien de se faire un week-end entre nous, au printemps, sans les enfants ! ». Lire la suite

J’ai vu « Un bonheur n’arrive jamais seul »…

Depuis le début de la semaine, je revis suis en mode célibataire-sans-enfants. N’ayant donc aucune des contraintes horaires habituelles, youpi, j’ai proposé à ma copine C. de m’accompagner pour aller voir la comédie-romantique « Un bonheur n’arrive jamais seul« . Nous avons passé toutes les deux un très bon moment ! Lire la suite