Bien dans ses baskets

DSCN6728

En ce début d’année scolaire, Misspaillettes a grimpé à l’étage supérieur de la croissance : bye bye la pré-ado, bonjour l’adoles-chiante adolescente ! Sa courbe de taille grignote peu à peu nos différences, 4 petits centimètres seulement nous séparent à présent, et les pieds ne sont pas en reste, elle chausse juste un bon 38, soit 1 de moins que moi. A sa plus grande joie, puisqu’elle envisage depuis fort longtemps de me piquer un certain nombre de mes chaussures, étendant à cette partie de son anatomie la sale manie qu’elle a désormais de venir fouiner dans mes tee-shirts. Et qui c’est qui braille le matin quand elle s’aperçoit qu’il lui manque son top noir dont elle a justement besoin ? C’est Covima, dont la mécréante connaît pourtant le caractère « vaut mieux pas s’y frotter » quand on lui pique ses affaires et qu’elle les retrouve dans le bac à linge (sale, c’est mieux). Lire la suite

Publicités

Les jolies choses de l’automne

L’automne est bel et bien là, et pour mieux faire passer la pilule amère du « en-voiture-Simone-tu-en-prends-pour-6-mois-de-flotte », la version bretonne du « t’as signé c’est pour (voilà) », rien ne vaut les petits détails du quotidien, ceux qui font grimper le plaisiromètre et rendent les sombres journées de déluge un peu plus douces. Par contre, niveau qualité des photos, je sais on repassera, mais on arrive bientôt au fameux changement d’heure, non ? Et donc le soir, ça commence à devenir raide de l’objectif pour tirer un portrait lumineux de quoi que ce soit à la maison, en rentrant du bureau. Lire la suite

Toute la famille en espadrilles

DSCN8986Dans la famille, on ne se considère pas comme des collectionneurs, si l’on met à part les Playmobils qui peuplent le sol et les étagères dans les chambres des z’enfants, ou les rainbow loom qui fleurissent en ce moment à leurs poignets, la plaie pour trouver de nouvelles couleurs mais au moins ça les occupe. Quoique, à bien y réfléchir, il y a quand même quelque chose qui se multiplie à l’infini dans la maison, l’arrière-cuisine et même le garage, ce sont les boîtes de chaussures… Lire la suite

L’auto-cadeau d’anniversaire

DSCN8773Si on m’avait dit il n’y a pas si longtemps qu’en cherchant dans la catégorie chaussures, j’aurais farfouillé dans le rayon « baskets« , je ne l’aurais pas cru moi-même. Bien sûr, j’aime toujours acquérir une paire de boots ou de sandales, mais de plus en plus je regarde ce qui se fait aussi de ce côté-là. Lire la suite

Paillettes forever

DSCN7364Claude François chantait les magnolias, la boule à facettes serait bien le seul truc en commun avec lui, car chez Covima et ses belettes, on fredonnerait plutôt l’air de la paillette. En grandissant, les filles ont délaissé petit à petit les accessoires de petite fille, bien que le rose ait encore de beaux jours devant lui, j’en porte moi-même de temps en temps. Mais s’il y a quelque chose qui reste indétrônable sur le piédestal de fournisseur officiel de bonne humeur pour les jours gris à la maison, et croyez-moi tout n’est pas cœurs, bulle de savon et Bisounours, c’est bien la paillette. Lire la suite

Exigences modesques

bottes la Halle aux ChaussuresJe les ai cherchées longtemps, parce que j’avais une liste de critères longue comme un week-end sans apéro (version bretonne du jour sans pain, fermez la parenthèse). Je les voulais : noires, en cuir lisse, avec un talon d’au moins cinq centimètres, une fermeture sur le côté, une boucle, à bout rond et s’adaptant à mes jambes sans jouer à la camisole sur mes mollets, et ne pas coûter un bras, ou une jambe, en l’occurrence. Lire la suite

Noir c’est noir, mais bleu c’est bien aussi

Les derbies montantes noires, c’était déjà mon objectif « chaussures » de l’hiver dernier. Malgré un écrémage en règle des magasins habituels et sites de VPC, je n’avais pas réussi à trouver chaussure à mon pied. Cette année, ce  modèle espéré refait surface et n’écoutant que ma détermination, qui peut être infinie quand je suis en quête d’un objet précis, je me suis dit que je finirai bien par trouver. Lire la suite

Shoes-addiction héréditaire

En matière de chaussures, Misspaillettes, en digne héritière de sa follasse de mère, développe un penchant certain pour l’addiction. Sa soeur la suit de près, j’ai déjà eu droit à des réflexions du genre : « Quand tu seras morte, est-ce que je pourrai avoir tes chaussures ? » Bonjour l’ingratitude. Lire la suite

hits summer 2010

Bon qu’on se le dise, aujourd’hui billet avec 200 % de trucs de fille dedans : en effet, c’est le 31 août, psychologiquement j’ai comme l’impression que l’été s’étire derrière nous (mes deux paires de tongs qui m’ont lâchée en une semaine me le confirment dans l’oreillette). Donc comme déjà vu ailleurs sur la blogosphère, j’ai décidé moi aussi d’un petit récap de mes indispensables de l’été 2010… Lire la suite

Le revers de la médaille…

Autant le savoir tout de suite, comme ça ce sera fait, je suis une grande fan consommatrice addict de chaussures. L’été dernier, j’ai encore (non, pas encore, c’était le début de saison) (et d’abord je n’en avais pas de cette couleur). Bref. J’ai succombé à la tentation et me suis acheté une paire de Tropéziennes… Lire la suite