J’aurais adoré être libraire

J’entretiens une relation boulimique avec les livres. Chez nous c’est héréditaire, j’ai toujours vu des livres, des journaux, des magazines dans les maisons de ma famille. Aujourd’hui, je peux m’adonner à la lecture quasi quotidiennement, jusque très tard le soir parfois. Les z’enfants auront j’espère, hérité cela de moi, car nous sommes un public fidèle de la médiathèque, qui nous permet de renouveler le stock d’albums très régulièrement ; on ne s’en prive pas, vu le modeste coût de l’abonnement annuel.

De temps en temps, ici, je fais un petit point des dernières lectures, il faudra que j’écrive un billet sur celles des z’enfants prochainement. Car aujourd’hui, je parle de mes lectures, pour Lucky Sophie et Eureka.

Un livre que j’ai dévoré, au prix de nuits un peu courtes : « Les Piliers de la Terre » et la suite « Un monde sans fin » de Ken Follett ; j’en parlais ici. Le Moyen-Âge est mon époque de prédilection, ça tombe bien car cela couvre une vaste période de l’Histoire, et les romans sont nombreux sur le sujet !

Dans le même genre, j’ai lu et tout autant dévoré la série des « Catherine » (c’est toujours le prénom de grandes héroïnes, huhu) et des « Chevaliers » de Juliette Benzoni.

Un livre qui m’a marquée :  « la Route » de Cormac McCarthy. La route

L’apocalypse sur terre a eu lieu, un père et son fils tentent de survivre dans un monde recouvert de cendres, où le soleil a disparu, et où ils ne peuvent plus compter sur ce qui reste de l’humanité, retournée à l’état de barbares.

L’écriture très dépouillée est difficile à aborder au début, mais une fois prise dans l’histoire je n’ai pas pu le lâcher, espérant toujours le retour de l’espoir pour les personnages. Unique en son genre, très noir, triste, mais un livre qui secoue.

Un livre de « filles », léger et très divertissant : « Une irrésistible envie de sucré » de Meg Cabot. L’auteur a beaucoup écrit pour les ados, mais ici il s’agit bien d’un public adulte. On s’attache dès les premières lignes à l’héroïne, Heather Wells, ex-chanteuse de pop devenue surveillante dans une résidence universitaire américaine et accessoirement affublée de quelques kilos en trop. Des décès d’étudiantes vont la mener à jouer les enquêtrices, bien malgré elle… Un roman idéal pour se changer les idées, optimiste, plein d’humour et sans prise de tête !

Des livres gourmands : on ne se refait pas, et comme je passe une partie de mon temps en cuisine, quand je suis décidée, je m’inspire des petits livres des collections Marabout et Solar, que je m’empêche de collectionner !

– et pour finir, en clin d’oeil au titre de ce billet, quand j’ai le moral en berne, mes choix se portent aussitôt vers Margaux Motin et Pénélope Bagieu ; leurs héroïnes m’ont fait passer d’excellents moments (à hurler de rire) de lecture, que je recommande !

Publicités

17 réflexions sur “J’aurais adoré être libraire

      • Ce livre et le film adapté a marqué Môsieur chez nous (la route, pas celui du yaourt hein!).. du coup, moi je l’ai mis dans mes lectures interdites :).
        Dans le style non récent mais qui pourrait te plaire si pas déjà lu, c’est : le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates. Style original, lecture légère, traits d’humour et happy end! parfois ça fait du bien!

  1. Il m’arrive justement de penser à une reconversion en tant que libraire..;o)
    Sinon mon copain est comme toi, il a dévoré les deux livres de Ken Follett que tu cites, mais c’est bizarre ça ne me tente pas plus que ça…
    Bon week-end! ;o)

  2. Pingback: Tarte aux fraises et au lemon curd (et 35 ans !) « maman est en haut !

  3. Ken Follett, ça fait un moment que j’ai envie de lire ses livres, notamment les pilliers de la terre ! Il faut que je le remonte dans ma PAL.

    • Les idées de lecture ça sert à ça ! J’ai adoré, j’avais lu « le Réseau Corneille » avant, et maintenant je lis « Peur Blanche » différents mais passionnants aussi !
      @Alex : Je n’ai pas vu le film la Route, et ne suis pas sûre de vouloir le voir : les images qu’on a dans la tête sont suffisamment fortes à la lecture, pas besoin d’en rajouter avec le film pour moi. Merci pour l’idée !

  4. Pingback: Les livres de mes « non-vacances  « maman est en haut !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s